Spread the love

Isidore gnonlonfoun et alassane seidouL’épidémie de choléra qui sévit à Cotonou depuis le 09 août dernier et qui a déjà fait près d’une dizaine de morts préoccupe les autorités municipales de la capitale économique. C’est dans ce cadre qu’une descente a été effectuée hier mardi 06 septembre  sur le terrain par ces autorités pour une meilleure connaissance de la situation et constater de visu l’application des mesures mises en place pour la prise en charge des malades du Choléra.

La délégation municipale composée du Troisième Adjoint au Maire Isaac AHIVODJI, du Directeur Adjoint de Cabinet Joël GODONOU et des cadres de l’administration municipale, a été conduite par le premier Adjoint au Maire Isidore GNONLONFOUN. A cette descente ont également pris part le ministre de la santé Alassane SEIDOU, le Représentant résident de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) Dr Pierre MPELE-KILEBOU et le préfet du Littoral Modeste TOBOULA. Partir de la préfecture, la forte délégation a marqué son premier arrêt au centre de santé d’Ayélawadjè dans le 3ème arrondissement. A ce niveau, les autorités ont échangé avec le personnel soignant avant de visiter les malades qui sont pris en charge gratuitement. Elle s’est ensuite rendue au centre de santé d’Aïdjèdo dans le sixième arrondissement pour apprécier les conditions dans lesquelles vivent les différents malades. A Aïdjèdo, la délégation a pu échanger avec des Chefs quartiers et élus locaux du sixième arrondissement qui les attendaient pour une séance de travail. Tour à tour, le ministre de la santé, le préfet du Littoral, le représentant résident de l’OMS et le premier Adjoint au maire ont entretenu les élus sur le rôle primordial qui est le leur dans la sensibilisation et l’information des populations. En effet, le choléra étant une maladie fortement lié à l’hygiène, il est important que les populations puissent adopter des comportements responsables pour faciliter son éradication. Ainsi, le ministre de la santé a rappelé les mesures prises par le gouvernement pour assurer la prise en charge des malades en particulier la gratuité des soins. Il a ensuite rappelé les règles de base de l’hygiène à savoir se laver régulièrement les mains à l’eau et au savon, manger des repas chauds et boire de l’eau potable. Pour sa part, le premier Adjoint au Maire représentant le Maire Léhady Vinagnon SOGLO a fait savoir que pour accompagner les citoyens menacés par cette épidémie, la municipalité de Cotonou a dégagé des lignes budgétaires pour mettre à leur disposition des médicaments de traitement de l’eau et autres. Rappelons qu’actuellement, plus de 300 personnes ont été touchées avec une moyenne de 20 à 25 cas par jour selon le représentant résident de l’OMS.