Spread the love

tonato12 identificateurs d’une valeur de 40 millions de FCfa ont été remis aux douaniers et centres de formation et associations de frigoristes par le Ministère du cadre de vie et du développement durable. C’était vendredi 14 septembre 2018 à l’Infosec à Cotonou dans le cadre de la célébration de l’édition 2018, de la Journée mondiale de la préservation de la couche d’ozone. La remise de ces équipements vient compléter les diverses formations dont les agents du froid ont bénéficié, dans la mise en œuvre des nouvelles technologies en matière de froid et de climatisation, ainsi que la lutte contre la contrebande des réfrigérants. Selon le ministre José Tonato, ce geste vise à attirer l’attention des professionnels et des consommateurs des équipements de froid et de climatisation sur l’importance de la préservation de la couche d’Ozone. « Le Bénin, partie prenante de la Convention de Vienne et au Protocole de Montréal sur les substances appauvrissant la couche d’ozone, se doit donc de prendre toutes les dispositions en matière de lutte contre la dégradation de cette fine couche indispensable à la vie », a-t-il indiqué. A en croire le ministre, au-delà du respect du calendrier de l’élimination des hydro chlorofluorocarbones, communément appelé R22 et la mise en œuvre de l’amendement de Kigali relatif à l’élimination des hydrofluorocarbones que le Bénin vient de ratifier, le défi reste encore entier. Le thème retenu cette année est : « Gardons la tête froide et poursuivons nos efforts ». Pour finir, il a décidé de former les professionnels des métiers du froid, et d’équiper les centres de formation des lycées et les douaniers pour une lutte commune contre l’utilisation les fluides frigorigènes de mauvaise qualité.

 D. K. G.

(Stag)