Spread the love
Dr-Batcho
Le coordonnateur national du Pnlmt Dr Batcho, son partenaire et tous les acteurs à la base s’engagent pour éradiquer les maladies tropicales négligées

La 5ème revue des activités entrant dans le cadre de la lutte contre les maladies tropicales négligées regroupant les acteurs des régions septentrionales du pays a pris fin mercredi 28 février 2018 à Parakou sur des notes d’exhortation et d’engagement. A l’issue des trois jours de  travaux, tous les différents acteurs ont pris l’engagement de fournir plus d’efforts en vue d’une amélioration des indicateurs de performance devant permettre d’éradiquer ces maladies.

Soutenu par le projet Envision élaboré et mis en œuvre par Rti, avec le financement de l’Usaid, le Programme national de lutte contre les maladies transmissibles s’attèle chaque année à bouter hors du Bénin, les maladies dites tropicales négligées. C’est à cet effet que l’innovation d’une revue régionale des activités de l’année écoulée a réuni trois jours durant à Parakou, plusieurs acteurs intervenant dans les départements de l’Atacora, de la Donga, de l’Alibori et du Borgou. L’objectif  de cette revue est d’améliorer la mise en œuvre dans cette région, des activités du Programme national de lutte contre les maladies transmissibles (Pnlmt) qui a en charge ces maladies tropicales négligées. Pour une meilleure performance des indicateurs de l’année en cours, toutes  les principales activités réalisées en 2017 ont été passées au peigne fin au cours des travaux. Entre autres, il y a des présentations sur les résultats de l’évaluation de la transmission de la filariose lymphatique et de l’étude d’impact des traitements sur la prévalence des géo helminthes en milieu scolaire. Il en est de même des résultats de la surveillance épidémiologique et entomologique dans le cadre de la lutte contre l’Onchocercose. Il faut également noter qu’un plan de travail  annuel au titre de l’année 2018 a été fourni aux différents acteurs. De leur point de vue sur les différentes activités menées, il y a eu une nette amélioration au niveau des couvertures thérapeutiques et géographiques avec quelques disparités au niveau des zones sanitaires. Pour une meilleure gestion des intrants, les participants, après avoir promis de mettre en application toutes les recommandations, ont souhaité que soit fixé un taux de perte à ne pas dépasser pour chaque intrant utilisé. Au nombre de plusieurs recommandations formulées, ils se sont convenus de la mise en place d’un mécanisme de motivation des acteurs ayant enregistré de bonnes performances. A l’issue des travaux, le Coordonnateur national du Pnlmp, Dr Wilfrid Batcho, après avoir remercié les participants pour l’assiduité et la qualité des échanges, a exhorté les uns et les autres à jouer pleinement leur partition pour des campagnes meilleures. Dr Aboudou Darè, conseiller résident de l’Rti-envision a réitéré l’engagement de l’Usaid à accompagner le Bénin pour l’atteinte des objectifs d’ici à 2020. Quant au Directeur Départemental de la Santé du Borgou, Dr Yacoubou Imorou Karimou, il a renouvelé sa gratitude à l’Usaid à travers le projet-Envision de Rti pour son appui constant.

 Hervé M. Yotto