Spread the love
7malfrats
Les malfrats désormais impuissants

Les éléments de la Brigade anti-criminalité de la Police de Parakou ont mis la main sur plusieurs divorcés sociaux, tous des drogués et spécialistes en vol. Ces hors-la-loi qui ont élu domicile dans la forêt, en pleine ville de Parakou, ont été présentés à la presse avec leur impressionnant butin, hier lundi 26 octobre 2015 par le commandant de la Bac, le commandant de Police, Akilou Zacari.

Ils sont au total huit, dont le livreur des stupéfiants, à tomber dans les filets de la Brigade anti criminalité (Bac) de la ville de Parakou. Selon le commandant Akilou Zacari, ces divorcés sociaux sont de redoutables bandits qui sèment la terreur dans la ville et ses environs. Ces individus parmi lesquels se trouvent des repris de justice sont des professionnels de la consommation de stupéfiants. Le vendeur, d’origine ghanéenne et résidant à Parakou, est un habitué de l’univers carcéral. Les éléments de la Brigade anti-criminalité ont retrouvé différentes sortes de drogues à la suite de la fouille de son domicile. Les sept autres fumeurs ont tous été appréhendés dans la forêt de Parakou. Ladite forêt située entre la zone industrielle et les habitations est transformée en une résidence de ces voleurs. Selon le commandant de la Bac, ses éléments et lui-même sont tombés sur une véritable caverne de trésor. La moisson est bonne, puisque sept individus sont arrêtés avec 05 motos, des ordinateurs et d’autres objets. L’inspecteur de Police, Akilou Zacari, a confié qu’après avoir consommé les stupéfiants que sont le chanvre indien, la cocaïne et la poudre blanche, ces sans foi ni loi arrachent les motos des paisibles populations et se réfugient dans leur gîte, la forêt. « Ils seront présentés au procureur de la République », a informé le commandant qui appelle les populations à la collaboration surtout en cette veille des fêtes de fin d’année.

 Clément Dognon

(Br Borgou-Alibori)