Spread the love

MalanvilleLe maire de la Commune de Malanville est dans de beaux draps. Et pour cause. Une lettre datée du 09 avril 2018 a été adressée à l’autorité communale par 17 conseillers pour qu’il convoque une session extraordinaire pour un vote de défiance. Il lui est reproché à Inoussa Dandakoé de graves dysfonctionnements. Ci-dessous, la note envoyée à l’édyle.

Malanville le 09 Avril 2018

 A

Monsieur le Maire de la Commune de Malanville

Objet : Demande de convocation d’une session

extraordinaire pour un vote de défiance

Monsieur le maire,

 Nous, conseillers communaux signataires de la présente correspondance venons vous demander de convoquer une session extraordinaire conformément aux dispositions de l’article 53 de la loi 97-029 du 15/01/99 portant organisation des Communes en République du Bénin, à l’effet de vous retirer notre confiance.

En effet, depuis votre élection à la tête de la Mairie depuis 2015, nous avons remarqué une multitude de dysfonctionnements que nous nous ne pouvons plus continuer à supporter.

Entre autres, nous pouvons citer :

1- Une gestion solitaire,

2- Une mauvaise gestion des ressources humaines et financières,

3-  La non-reddition des comptes,

4- Le mépris total des décisions du conseil communal,

5- La mauvaise gestion des réserves publiques ou administratives,

Tout en vous souhaitant bonne réception, nous vous prions Monsieur le Maire, de recevoir nos salutations les plus distinguées.

 Ampliation :

 Préfet du département de l’Alibori