Spread the love
zossou-emmanuelL’enquête judiciaire se poursuit dans le dossier de malversation à la mairie de Porto-Novo. Le vendredi 29 septembre 2017, l’édile de la ville s’est présenté devant le juge des libertés et de la détention pour répondre à certaines préoccupations. Cette présence du maire Emmanuel Zossou, au Tpi de Porto-Novo,  a le vendredi dernier est, pour beaucoup,  une preuve que le flou persiste dans l’affaire de 186 millions de fcfa,  pour laquelle  une ordonnance de mise sous contrôle judiciaire a été prise le mois dernier. Il y a quelques jours, au cours de l’ouverture de la 3ème  session ordinaire du Conseil municipal de Porto-Novo, le maire lui-même faisait référence au volet judiciaire de l’affaire dans laquelle le directeur des affaires économiques et le receveur-percepteur de la mairie étaient impliqués. « Cette session s’ouvre après les soubresauts que nous avions connus en matière d’audit, d’inspection au niveau de la Recette- perception et de la Direction des affaires financières et économiques. Au cours de ces évènements, plusieurs cadres et autorités de la ville ont vécu des moments difficiles, des épreuves. Grâce à vous et vos prières, nous sommes toujours là, pour conduire l’œuvre que Dieu et les Hommes nous ont confiée, celle de présider cette troisième mandature. (…) En ce qui concerne le volet judiciaire de ces soubresauts, la justice de notre pays est à pied d’œuvre pour situer les responsabilités et sauvegarder les intérêts de la mairie de Porto-Novo ».
 
Martin Aïhonnou
(Coll)