Spread the love
zossou-emmanuel
Le maire Emmanuel Zossou

Le maire Emmanuel Zossou est dans la tourmente depuis le week-end écoulé. Son compte administratif de l’année 2016 a été rejeté par la tutelle.

« Vous allez reprendre votre copie ». C’est en ces termes que le préfet a rejeté le compte administratif du maire de la ville capitale, Emmanuel Zossou. Il a planché durant deux d’horloge environ devant une commission de la préfecture, présidée par le Secrétaire général Jean-Baptiste Akpamagbo, assisté du chargé de mission du préfet de l’Ouémé. Plusieurs raisons sont à l’origine de ce rejet. L’une d’elles est la rumeur faisant état de ce que les états financiers de l’hôtel de ville auraient été tripatouillés. De même, le rapport présenté par l’édile de la ville capitale ne respecterait par certaines normes en matière de comptes administratifs. Tenez ! Le résultat sur le budget de fonctionnement est déficitaire de plusieurs dizaines de millions de francs Cfa sans les dépenses de 2016 dissimulées dans le tableau  des dettes qui pourraient porter le déficit du fonctionnement  à près de 200 millions  de francs Cfa. Le Compte administratif soumis à l’appréciation de la tutelle n’est pas élaboré à partir du logiciel dédié à cet exercice alors que toutes les autres communes ont sorti les leurs de leur logiciel. Pire, des dépenses de l’année dernière seraient dissimulées dans un tableau de dettes sans que cela n’apparaissent nulle part dans le Compte administratif. Une pratique qui selon les commissaires est de nature à voiler les dépassements budgétaires en violation de l’autorisation du conseil. La manipulation des chiffres votés  en conseil municipal  par rapport à ceux soumis à  l’approbation de la tutelle.
 
Martin Aïhonnou
(Coll)