Spread the love

charlemagne honfoA l’initiative du maire Charlemagne Honfo, la mairie de Sèmè-Podji fera peau neuve. L’hôtel de ville sera reconstruit sous peu pour permettre à ses occupants de travailler dans des conditions optimales. Les travaux ont été lancés le mercredi 27 février 2019 par l’autorité communale.

Longtemps attendus, les travaux de reconstruction de l’hôtel de ville de Sèmè-Podji vont enfin démarrer. Le premier coup de pioche symbolique a été donné le mercredi dernier par le maire Charlemagne Honfo et ses adjoints. La bâtisse qui sortira de terre dans dix-huit mois est de type R+3. L’ensemble bâti a une surface au sol de 1046 mètres carrés et la conception générale est basée sur un schéma très structuré. Cela, avec des entités fonctionnelles s’ordonnant pour former un ensemble cohérant de type R+3. Le rez-de-chaussée (R+0) abrite un hall d’attente, deux salles d’archives, un secrétariat central (Chef + pool), un département Etat civil central (Chef + bureau), une salle de conférence avec locaux techniques, des toilettes, une guérite, des parkings et des espaces verts. Le premier étage (R+1), quant à lui, est constitué du cabinet du maire, d’une salle de réunion, d’une dizaine de bureaux banalisés, d’un magasin, des toilettes, des locaux techniques, des circulations et des escaliers. Au deuxième étage (R+2), il est loisible de voir un bureau aménagé pour un chef-service, deux bureaux paysagers, une dizaine de bureaux banalisés, des toilettes, des locaux techniques, des circulations et escaliers. Enfin, le troisième étage (R+3) offre une belle vue avec ses deux bureaux aménagés pour des chefs-services, deux bureaux paysagers, sept bureaux banalisés, une cantine avec cuisine et office, un magasin, des toilettes, des locaux techniques, des circulations et escaliers. Selon Marcelin Bocovè, directeur général adjoint de l’Agetur, maître d’ouvrage délégué, le coût global des travaux est estimé à 976. 251. 188 francs Cfa. Il a, de fait, salué l’engagement de l’édile pour l’aboutissement heureux de ce projet. Très émerveillé, le maire a remercié tous les cadres à divers niveaux qui ont contribué à la matérialisation de ce projet. « Je suis fier de vous. J’ai voulu que vous soyez les témoins oculaires de cet événement qui entre désormais dans l’histoire de Sèmè-Podji », leur a lancé Charlemagne Honfo. Un hommage particulier a été rendu aux conseillers communaux qui n’ont ménagé aucun effort pour accompagner le projet. Il a tenu à signaler qu’il ne s’agit pas d’une promesse de campagne dans la perspective des Législatives d’avril 2019.

 Joël Samson Bossou