Spread the love

yayiAprès plusieurs semaines de travail, le consortium de cabinets commis pour auditer la gestion du Programme pluriannuel d’appui au secteur de l’eau et assainissement (PpeaII) a bouclé sa mission. Les conclusions seront officiellement remises au chef de l’Etat demain vendredi 24 juillet 2015 à la présidence de la République.

C’est prêt ! Le rapport tant attendu est achevé. Difficile d’avoir le contenu du rapport d’audit, pour le moment, mais les proches des auditeurs rassurent de ce qu’un travail crédible a été fait. Une source a même révélé qu’il n’y a pas trop d’écarts entre les conclusions du premier rapport et celui qui sera remis au chef de l’Etat ce jour. Les malversations se révèlent vraies et tous les détournements annoncés se confirment, d’après cette personnalité contactée par téléphone. Il annonce d’ailleurs que ce nouveau rapport va plus dans les détails et permettra au gouvernement de situer facilement les responsabilités. Pour le moment, pas de noms d’autorités impliquées à révéler.

Pour rappel, une affaire de détournement de plus de trois milliards de FCfa a éclaté en avril dernier, remettant en cause la gestion des fonds alloués à l’Etat béninois pour aider les populations à avoir de l’eau de potable. Un rapport d’audit commandité par l’ambassade du Royaume des Pays-Bas au Bénin avait révélé des malversations financières qui ont fâché les Néerlandais. Barthélemy Kassa, alors ministre de l’Eau a été contraint, par son chef, à la démission. Plusieurs personnes sont actuellement détenues en prison et d’autres sous convocation. Le gouvernement béninois avait condamné la manière dont son partenaire des Pays-Bas avait géré ce dossier et a exigé un audit international pour voir clair et situer les responsabilités.

 A suivre….

 Félicien Fangnon