Spread the love

mamer traiterL’émission cartes sur table de Océan Fm de Cotonou en synchronisation avec Urban Fm de Parakou a reçu ce dimanche 20 novembre 2016 Mamert Azandossesi, secrétaire du conseil national des acteurs de véhicules d’occasion. Cet acteur portuaire a opiné sur l’actualité nationale notamment la dernière décision du conseil des ministres  qui a mis un terme à la perception de la somme de 10 mille francs cfa par Bfu émis au titre du Guichet Unique pour les Opérations du Commerce Extérieur Guoce. Il s’agit d’une décision salutaire a mentionné l’invité qui souhaite qu’à partir de ce lundi 21 novembre, le ministre du transport puisse veiller à l’application de la décision du gouvernement sur le terrain. A en croire ses propos, de ces genres d’actions pourront permettre de faire passer le coût du transit de plus de 400 mille en dessous de 200 mille francs.  Pour Mamert Azandossesi, la filière véhicule d’occasion se porte mal et il serait normal qu’un audit soit diligenté au niveau de la douane béninoise puisque selon lui, certains douaniers sont complices des déconsignations les véhicules qui sont en transit vers le Nigéria. Il propose que le gouvernement nomme un directeur pour la filière véhicule d’occasion avec pour cahier de charge de revitaliser ce secteur. L’invité de Hospice Houénou de Dravo s’est dit heureux de la décision rendue par la justice béninoise pour ceux qui ont été interpellés dans l’affaire dite Ségub gate. D’autres sujets tels la que la brouille entre le chef de l’Etat Patrice Taon et Sébastien Ajavon ont été aussi abordés. A ce propos l’acteur portuaire souhaite que les deux hommes s’entendent pour le développement du Bénin.

Marcus Koudjènoumè