Spread the love

yayi-soglo-ajavon-750x430Toutes les  forces de l’opposition ne participent pas à la marche décalée pour ce mardi 2 février 2019 à Cotonou. C’est le cas par exemple de Restaurer l’espoir et la Force cauris pour un Bénin émergent. Les raisons de ce retrait s’expliquent par le fait que la décision n’a pas été prise par les instances de décision de la coalition de l’opposition à en croire Laurent De-Laure Faton, secrétaire national adjoint à l’économie numérique de la Fcbe. « La marche a été reportée à une date ultérieur mais n’a pas été officiellement fixée aujourd’hui par les instances des partis politiques. Après la rencontre dimanche dernier avec le préfet, les partis ont décidé de reporter la marche mais la date n’a pas été retenue entre tous les partis » a précisé De-Laure Faton sur les antennes de Océan Fm. Le secrétaire national adjoint à l’économie numérique de la Fcbe ajoute néanmoins que les actions ne sont pas menées en rang dispersée. Il parle de l’unité dans la diversité en évoquant l’autonomie de gestion et de stratégies de chacun des partis de l’opposition. « Le mot d’ordre est qu’il n’aura pas élection sans l’opposition. Il y a eu hier une délégation des forces de l’opposition qui a discuté avec le chef de l’Etat, tout le monde n’était pas présent mais ça ne veut pas dire qu’il y a désolidarisation ou division. Il peut y arriver qu’au niveau des stratégies, l’on note des divergences » a-t-il conclu.

Marcus Koudjènoumè