Spread the love

Le maire Inoussa Dandakoé
Le maire Inoussa Dandakoé

La préfecture du département de l’Alibori a procédé ce mercredi 23 mai à la réconciliation entre le maire de Malanville Inoussa Dandakoé en disgrâce avec plusieurs de ses conseillers. Une tentative qui  a échoué puisque les conseillers qui ne partagent plus la même vision que le maire souhaitent la convocation d’un vote de défiance afin de le décharger de la tête de la commune. Pas de terrain d’entente après environ trois semaines à la suite du dépôt de la motion de défiance. Les 17 conseillers  frondeurs sur les 25 conseillers que compte la commune reprochent notamment au maire Inoussa Dandakoé une mauvaise gestion des ressources humaines et financières, la non tenue de reddition des comptes,  le mépris des décisions du conseil communal,  la mauvaise gestion des réserves publiques ou administratives. Les regards sont désormais  tournés vers l’autorité de tutelle pour  la deuxième  étape du processus de destitution, c’est à dire la convocation du vote de défiance.

Marcus Koudjènoumè