Spread the love

marocLes échanges commerciaux entre l’Afrique et la Méditerranée seront désormais plus faciles grâce à la volonté royale de son altesse Mohammed VI. Après plus de 9 ans de travaux,le port Tanger Med 2, première porte d’entrée des Marocains au monde,a été mis en service le 28 juin 2019 par le prince héritier Moulay El Hassan.

Une nouvelle plateforme portuaire trône dans la 5ème ville du Maroc. Elle a nom Tanger Med 2.Fruit de la vision du roi Mohammed VI énoncée lors de son discours de 2003 qui vise à faire de Tanger Med « un modèle dedéveloppement régional intégré », l’infrastructure est la troisième phase de développement du complexe portuaire Tanger Med. Aux côtés du port Tanger Med 1 et de celui de Passager & Rouliers, elle consolide l’ancrage du Royaume du Maroc dans l’espace euro-méditerranéen, valorise sa vocation de pôle d’échange entre l’Europe et l’Afrique, la Méditerranée et l’Atlantique, et renforce son rôle central en tant que partenaire actif dans les échanges internationaux. La nouvelle plateforme comporte deux nouveaux terminaux à conteneurs d’une capacité additionnelle de 6 millions de conteneurs Evp.Elle a pour objectifde renforcerdavantage la position du Complexe portuaire de Tanger Med en tant que Hubde référence, en Afrique et dans le Monde, pour les flux logistiques et lecommerce international, disposant dorénavant d’une capacité totale de plusde 9 millions de containers.Sa réalisation a nécessité un investissement public en infrastructures d’environ 14 milliards de dirhams,soit 1,3 milliard d’euros,et a été dotée d’une capacité nominale totale d’environ 6 millions d’équivalent vingt pieds (Evp).Du point de vue opérationnel, le port Tanger Med 2 comprend 4,8 km de digues, 2 800 mètres de quais et un bassin d’une superficie de 160 hectares. Il s’engage vers l’intégration des 20 premières plateformes à l’échelle mondiale. Selon le chargé des activités véhicules et hydrocarbures, Anas Halhal, et le Directeur central du Port Tanger Med 1 et 2, Rachid Houari, la position géographique de cette nouvelle composante est optimale et stratégique. En effet, les navires n’auront pas besoin d’une déviation lors de leur passage par le détroit de Gibraltar.Un avantage qui, ont-ils expliqué,esttrès rare dans d’autres ports du mondeetrenforce, du coup,sa position de leader en Afrique dans le classement « World top container ports », édité par la revue Container management.Au regard de tout cela, des multinationales de renom ont décidé de s’y installer pour développer leurs activités. C’est le cas, par exemple, des armateurs tels que Apm, terminal, Maersk line, Eurogate et CmaCgm ; des logisticiens comme Dhl, Nippon express, Decathlon, Kasai etc. et des industriels dont Renault, Siemens, Lear et Hands corporation. En ce qui concerne Apm terminal, elle a opéré sur la plateforme, le 2ème terminal à conteneurs Tc4 dans le cadre d’un contrat de concession. Ledit terminal intègre les dernières générations d’équipement ultra-moderne de mouvement de conteneurs. L’investissement privé réalisé est de 1 100 Meur.Tanger Med est un projet intégré et structurant, et un modèle de gouvernance innovant, particulièrement en termes de Partenariat public privé, et de synergie industrialo-portuaire. Sa réalisation à ce jour a coûté plus de 8100 Meur, dont 4900 Meur par les opérateurs privés.

Le Maroc passe de la 83ème place à la 17ème

La réalisation de Tanger Meddepuis 2007 a contribué à installer le Royaume, sur la scène maritime internationale, en le connectant à 77 pays et 186 ports ; ce qui a permis au Marocde passer de la 83ème place à la 17èmeplace mondiale, dans le classement de la Conférence des Nations Unies pour le commerce et le développement (Cnuced). Au niveau des opérations portuaires, le port Tanger Med 1, a traité en 2018, près de 3,4 millions de conteneurs Evp, soit 15% de plus que sa capacité nominale. Ce qui démontre du niveau de productivité exceptionnelle de la plateforme portuaire. Cet exploit le hisse au rang de premier port à conteneurs en Afrique devant le port Said sur le canal de Suezeet Durban en Afrique du Sud et 45ème port à conteneurs sur 500 ports à conteneurs dans le monde.Première plateforme marocaine d’import/export, Tanger Med a brassé en 2018, 317 milliards de dirhams. Pour le trafic passager, plus de 2,8 millions de passagers y ont transité la même année.Par ailleurs, Tanger Med est le premier port africain à obtenir le label « Ecoport »qui distingue les installations respectant les normes environnementales de l’Europeansea ports organisation (Espo). Dans différents secteurs d’activités, la plateforme industrielle Tanger Med a attiré à ce jour plus de 900 entreprises multinationales dans les secteurs d’activités telles que l’automobile, l’aéronautique, la logistique, le textile et le commerce avec la création de plus de 75 000 emplois directs.

Tanger Med, engagé pour le développement humain

Le roi Mohammed VI n’a de cesse d’entourer le complexe Tanger Med de sa haute sollicitude. A travers sa fondation, Tanger Med est engagé pour le développement humain. Cela grâce à des projets tels que la réhabilitation des écoles, l’adduction d’eau potable ou encore le programme plages propres. Un nouveau programme d’investissement de 9 milliards de dirhams porté sous l’impulsion du roi va accompagner la croissance des exportations marocaines, industrielles et agricoles, via l’extension des capacités de traitement portuaires, et l’aménagement de nouvelles zones de facilitation, en particulier pour le Transport international routier(Tir). Selon le président de Tanger Med,  « la dynamique du roi Mohammed VI permettra de contribuer à l’amélioration de la compétitivité logistique du continent africain, et de confirmer l’intégration du Maroc, dans les principaux corridors logistiques mondiaux, en plaçant Tanger Med, dans un proche horizon, dans le top 20 mondial des ports à conteneurs.

Serge Adanlao