Spread the love

Hippolyte-NatabouL’ancien Chef de l’arrondissement d’Azovè dans la Commune d’Aplahoué, Hypolite Natabou, est enfin fixé sur son sort. Après avoir été suspendu par arrêté communal le 11 mai 2018 pour des faits de malversations financières, il a été  révoqué de ses fonctions de Chef de l’arrondissement d’Azové. C’était le jeudi 5 juillet 2018 par le Conseil départemental de coordination et de concertation (Cdcc) du Couffo. Au cours d’une session extraordinaire, tenue à la salle de conférence de la préfecture d’Aplahoué, son sort a été scellé. Déférant à l’article 32 de la loi 2013-05 du 27 mai 2013 portant création et organisation des unités administratives en République du Bénin, le conseil a validé la révocation du chef de l’arrondissement d’Azovè. Ainsi à l’unanimité, les membres du  conseil ont autorisé le préfet du Couffo, Christophe Mègbédji, à prendre un arrêté qui révoque le mis en cause de son poste. En effet, selon l’arrêté communal de suspension du 11 Mai 2018, Hyppolite Natabou est poursuivi pour  malversations financières et foncières. Il est également accusé d’avoir imprimé et placé sur la gare routière d’Azovè des tickets parallèles dont il en a tiré des recettes. Egalement, il lui est reproché d’avoir initié une collecte de fonds auprès des femmes revendeuses de friperies dans le cadre de l’attribution des places dans le marché rénové d’Azovè sans l’accord du conseil communal et des membres du comité d’ouverture du marché. A en croire le secrétaire général du département du Couffo, Jean Comlan Houètognon, Hypolite Natabou a reconnu les faits et a reversé une partie des fonds au trésor public. Cependant, cet acte n’a pas satisfait les membres du Cdcc qui l’ont révoqué.

 Claude Ahovè

(Br Mono-Couffo)