Spread the love
Union progressiste 2 bon
Barnabé Dassigli a installé sa machine

Les ténors de l’Union progressiste de la 6e circonscription électorale, sous l’égide du ministre Barnabé Dassigli, ont effectué samedi 12 janvier 2019, une tournée à Zè et à Abomey Calavi dans le département de l’Atlantique. Ces différentes descentes ont permis de présenter aux militants les résolutions du Congrès constitutif de l’Union progressiste, tenu le 1er décembre 2018 au Palais des sports à Kouhounou.

La première étape, a été celle de l’école primaire publique de Zè Centre. C’est une foule noire de monde qui a accueilli la délégation conduite par le ministre Barnabé Dassigli, membre du bureau politique et de la direction exécutive nationale de l’Union. C’est d’ailleurs à lui qu’est revenu l’honneur de présenter le parti Union progressiste. A l’en croire, l’Union progressiste est née le 1er décembre 2018 conformément à la nouvelle charte des partis politiques. Elle est représentée par un baobab et fait partie des partis qui soutiennent les actions du président Patrice Talon. A sa suite, Nicolas Sodabi a procédé à la restitution des résultats du congrès constitutif de l’Union. Au cours de son intervention, il a déclaré que l’Union progressiste est régie par des principes fondamentaux qui servent de repères pour l’animation de la vie politique au sein de l’Union. Il n’a pas manqué de présenter les instances dirigeantes de l’Union, la configuration du bureau ainsi que le mandat des membres. Le maire de la commune d’Abomey Calavi, Georges Bada, a pour sa part, invité les militants à se mettre en ordre bataille pour les prochaines échéances électorales. « Nous devons nous préparer à aller aux élections le dimanche 28 avril prochain et pour y aller, il faut avoir les instruments de guerre », a-t-il déclaré. Même son de cloche avec Epiphane Honfo, membre du bureau politique de la 6e circonscription électorale. Il a exhorté les jeunes de la 6e circonscription électorale à rester mobiliser derrière l’Union progressiste pour que les objectifs que l’Union s’est assignée puissent être atteints. Face à tous ses messages, les représentants des jeunes, femmes et des têtes couronnées, se sont succédé à tour de rôle à la tribune. Ils ont réaffirmé leur soutien à l’Union et promettent porter haut ses idéaux pour une victoire écrasante du président Patrice Talon aux élections législatives du dimanche 28 avril 2019.

L’étape de Abomey Calavi

La dernière étape a été celle de l’hôtel de ville de la commune d’Abomey Calavi où attendaient la délégation, les militants et les sympathisants de l’Union progressistes des différents arrondissements de la commune. A cette étape, l’exercice a été encore fait. Les ténors de ce parti politique, ont une fois galvanisé les militants.

Léonce Adjévi