Spread the love
La boucherie Photo
La viande attend les clients

Toujours aux petits soins des consommateurs, le boucher est un spécialiste de la viande. Son quotidien est consacré à la vente des produits de l’abattage qu’il achète chez les grossistes ou à l’abattoir. En quoi consiste véritablement le métier de boucher ? Nourrit-il vraiment son homme ?

Hector Adigbignon est un boucher exerçant depuis quelques années à l’abattoir de Cotonou. Il a embrassé ce métier après un premier échec au baccalauréat. Pour lui, il s’agit d’un choix qu’il ne regrette pas. « Même si on me trouve un boulot aujourd’hui où on pourra me payer 150 000 francs Cfa par mois, je n’accepterai pas », a-t-il confié. Hector s’en sort apparemment très bien mais à la question de savoir son chiffre d’affaires, il déclare : « Je ne saurais le dire, mais je ne me plains pas du tout ». Pour lui, le métier de boucherie permet de subvenir aux besoins vitaux. Hector Adigbignon n’est pas novice en la matière. Il connait bien les méthodes de présentation et de conservation des viandes et sait également comment répondre aux attentes de la clientèle. Selon lui, pour exercer ce métier, il faut être habile et faire preuve de dextérité. Le boucher travaille avec des produits crus et périssables. Alors, pour garantir une viande fraîche et consommable aux clients, le strict respect des normes d’hygiène est indispensable. Pour cela,  le boucher doit se montrer extrêmement rigoureux et vigilant pour ne pas rompre la chaîne du froid. L’hygiène étant également un critère très important, il faut que les outils de découpe et les locaux soient entretenus. En contact direct avec des outils tranchants, le boucher doit appliquer des règles de sécurité en portant notamment un équipement vestimentaire adapté (voir le blouson de Hector). « Le boucher doit apprécier le contact de la clientèle en se montrant aimable et accueillant », a conclu Hector. La boucherie est l’une des professions de la filière viande comprenant un ensemble d’activités allant de la prise en charge de l’animal vivant chez l’éleveur jusqu’à la vente de morceaux préparés et parfois cuisinés. Spécialiste de la viande, le rôle du boucher est de stocker les pièces de viande pour les proposer à sa clientèle. Il respecte un savoir-faire artisanal pour la préparer, la présenter et la vendre. Au-delà de ses compétences techniques, le boucher est également un commerçant qui a en charge la vente de ses produits. Qu’il travaille à son compte ou dans un supermarché, ce professionnel doit posséder, en plus de ses compétences techniques, un flair de vendeur averti.

Sabine Kikpadé

(Stag)