Spread the love

 

dussuyer
Michel Dussuyer est vraiment ambitieux

Pour sa première sortie publique face à la presse, le nouveau sélectionneur des Eléphants a levé un coin de voile sur ses ambitions. Michel Dussuyer veut apporter sa « touche personnelle » au jeu des champions d’Afrique. Extraits.

Ses nouvelles responsabilités

  » Je suis content d’être là. C’est un honneur et une énorme responsabilité. Le défi est de taille, mais j’ai beaucoup d’envie de rester sur cette dynamique de la victoire à la Can 2015. C’est donc un défi de la continuité avec des exigences de résultat. Mon objectif est de faire progresser l’équipe et de la maintenir au sommet. Nous allons travailler dur pour être à la hauteur des attentes des Ivoiriens et des Ivoiriennes. « 

La méthode pour y arriver

  » Il y a un groupe qui est déjà en place. Il faut donc entretenir la dynamique et rester dans la droite ligne de ce qu’Hervé Renard a déjà réussi. C’est un groupe qui a de la qualité et un état d’esprit. Car on ne devient pas champion d’Afrique si on n’a pas un état d’esprit. Il faut donc l’entretenir en apportant ma touche personnelle. Il faut donner un fond de jeu et une certitude. Mes équipes ont pour habitude de produire du jeu. Donc nous allons essayer de produire du jeu. « 

 Le projet sportif

  » Je suis conscient des exigences et des attentes. Mais entraîner la Côte d’Ivoire est pour moi aussi un palier supplémentaire que je dois franchir. J’ai une grande expérience avec les sélections africaines. Nous devons viser plus haut. Je suis venu en Côte d’Ivoire pour gagner aussi des titres. J’ai ma méthode et mon fonctionnement. A moi donc de faire en sorte que la mayonnaise prenne. Je dois faire en sorte que la Côte d’Ivoire ait un fond de jeu, fait de passes courtes, et une maîtrise collective qui puisse lui permettre d’imposer son jeu à l’adversaire. Je défends avec une ligne de quatre. Nous allons tenter de nous qualifier pour la Can 2017 et défendre notre titre remporté en 2015. C’est un challenge qui sera difficile à relever, mais nous ferons tout pour y arriver. Il y a aussi le Mondial où nous devons tout faire pour nous qualifier. « 

 H.P (Coll)