Spread the love
jacques m.c.
Jacques Migan œuvre pour le développement de Porto-Novo

Me Jacques Migan et les membres du mouvement Fdr étaient allés, samedi 30 septembre 2017, à la rencontre des femmes de Porto-Novo. Ils ont mis plusieurs millions de francs  Cfa à la disposition des femmes des 1er,  2e et 3e arrondissements de Porto-Novo réunies nombreuses à l’Epp Tori-Agbokou dans le 2ème arrondissement de Porto-Novo.

C’est une somme de 10 millions de francs Cfa qui a été remis aux femmes exclues du système financier classique,  sous forme de Microcrédits. Selon Me Migan, le programme de microcrédits aux femmes monté par le Fdr, en partenariat avec tous ceux qui partagent avec lui la vision du développement de la ville de Porto-Novo et du Grand Ouémé, porte sur une enveloppe de 100 millions de F Cfa. « Ce programme qui est une solution aux difficultés des femmes pour avoir accès aux Microcrédits ne s’arrêtera pas aux femmes des 05 arrondissements de Porto-Novo. Il s’étendra aux femmes des huit autres communes du département de l’Ouémé.  « Les Porto-Noviens ont décidé désormais de rester ensemble pour accompagner leurs frères et sœurs. Nous ne voulons plus être divisés, parce que nous avons compris que la division nous a toujours desservis.  Nous avons observé ce qui se passe au niveau du pouvoir. Mais le pouvoir ne peut pas tout faire seul. Si nous devons toujours attendre le pouvoir, je crois que nous serons en retard. C’est fort de cela que nous avons décidé d’aller au secours des femmes et des jeunes. Le social qui est aujourd’hui une préoccupation dans l’Ouémé se réalise et on ira jusqu’au bout. Nous n’avons pas des milliards. Mais le peu que nous avons,  nous allons le partager avec nos mamans parce que nous sommes conscients du rôle qu’elles jouent dans la Nation. Nous remercions infiniment le pouvoir à travers ce qu’il fait pour le développement de la ville de Porto-Novo et du Grand Ouémé», a déclaré l’ex-bâtonnier. Heureuses d’être soutenues, les récipiendaires ont remercié le Chef de l’Etat,  et son gouvernement pour toutes les actions en cours pour sortir Porto-Novo et le Grand Ouémé de l’état de déliquescence avancée dans lequel ils se trouvent depuis des années. Avant les femmes des 1er, 2e et 3e arrondissements de Porto-Novo, Me Migan et son équipe étaient avec les femmes du 5e arrondissement.
AT