Spread the love
Ange-NKoué
Ange-N’Koué

Le Comité sectoriel pour le dialogue social (Csds) a tenu sa session ordinaire de l’année, mercredi 11 octobre 2017 à Abomey. Présidé par le Ministre de la culture et du tourisme (Mct), Ange N’koué, cette rencontre qui a eu pour cadre la salle de conférence de la Direction départementale de l’industrie, du commerce et de l’artisanat, est une opportunité pour anticiper sur les conflits qui pourraient entraver la bonne exécution du Plan de travail annuel du ministère.  

Pendant trois jours, les responsables syndicaux et les cadres du ministère de la culture et du tourisme  ont examiné les préoccupations liées aux conditions de vie et de travail des agents du ministère, et recherché des solutions aux différents problèmes sociaux,   afin d’anticiper sur les conflits et prévenir les tensions sociales, souvent à l’origine des contre-performances de l’administration. A en croire Edmond Hounnou, Directeur de l’administration et des finances, l’organisation de cette assise vise à pérenniser les échanges avec les partenaires du ministère en vue d’une bonne gouvernance. Elle permettra donc de réfléchir et d’échanger sur les différentes revendications concernant la vie et les conditions de travail des agents en vue  de mettre véritablement le dialogue social au service de l’administration. Le ministre Ange N’Koué, après avoir rappelé la mission du Csds, a par arrêté ministériel 397/Mct/Dc/Sgm/Drfm/Drh/Sa du 03 octobre 2014, indiqué que  l’instauration du dialogue social franc permet de résoudre des problèmes économiques et sociaux, d’encourager la bonne gestion, de favoriser la paix, la stabilité sociale et de stimuler le progrès. « Cette section offre une occasion pour les partenaires sociaux et l’administration de poser les bases solides d’un dialogue franc et fructueux indispensable pour l’atteinte des objectifs assignés », a-t-il déclaré. A cette occasion, les participants ont examiné  la plate-forme revendicative 2017.

Didier Hlannon & Hérodiade Akoutè

(Stag Br Zou-Collines)