Spread the love
hounkpè-paul
Un bilan encourageant pour le ministre Hounkpè

Le ministre de la Culture, Paul Hounkpè, vient de passer 100 jours à la tête du ministère de la Culture. Après ce séjour, il a tenu à faire le bilan des activités menées à la tête de ce département ministériel. Plusieurs actions sont entreprises dans les quatre secteurs dont il a la charge.

Plus de cent jours que Paul Hounkpè a été appelé au gouvernement ! Depuis sa nomination, il s’attèle à imprimer une dynamique à la culture, l’alphabétisation, l’artisanat et le tourisme au Bénin. Dans son portefeuille ministériel, Paul Hounkpè se retrouve au carrefour de quatre grands secteurs, les uns aussi denses que les autres. Ainsi, sur le plan culturel, plusieurs actions ont été menées.

 Coopération fructueuse avec le Portugal

A la 56ème édition du festival international de folklore « Celestino Graça » à laquelle le Bénin a pris part, le ministre Paul Hounkpè a démontré son attachement à la promotion et à l’exportation de la culture béninoise. Il a personnellement conduit la délégation béninoise au Portugal. Des échanges fructueux qu’il a eus avec Carlos Manuel Castro, responsable de la Culture à la municipalité de Lisbonne, et la chargée à la culture, Catarina Vaz Pinto, il en ressort des propositions de relance de la coopération culturelle entre le Bénin et le Portugal. A travers les diverses et impressionnantes prestations du Ballet national, les autorités portugaises ont été séduites par la richesse du patrimoine culturel béninois.

 S’inspirer du Sénégal en matière d’infrastructures culturelles

Après le Portugal, le ministre s’est rendu à Dakar, au Grand Théâtre national, -toujours dans sa vision de valoriser la culture béninoise. Ici, la coopération culturelle entre le Bénin et le Sénégal a été au cœur des échanges entre les deux ministres de la Culture Paul Hounpkè et Mbagnick Ndiaye. L’un des objectifs de ce déplacement du ministre Paul Hounkpè au Sénégal était de s’inspirer du modèle sénégalais en matière d’infrastructures culturelles. Ils ont émis le vœu de favoriser les échanges culturels entre pays africains. Tout comme la culture, l’alphabétisation est aussi l’un des plus importants secteurs, car étant un des puissants outils de communication qui contribuent au développement de toute nation. Selon Paul Hounkpè, il va falloir aussi valoriser ce secteur à travers la promotion des langues nationales béninoises les plus parlées telles que le fon, le minan, le yoruba, le dendi, l’adja, le kotafon, etc.

 Commission nationale de lutte contre la piraterie

 Le ministre a procédé à l’installation du nouveau bureau de la Commission nationale de lutte contre la piraterie (Cnlp). Cette institution présidée par l’artiste humoriste Simplice Béhanzin alias « Pipi Wobaho » permet aux artistes béninois de jouir réellement des fruits de leurs créations artistiques.

 Augmentation du milliard culturel

 L’autre acquis très important pour le milieu culturel, c’est l’augmentation du milliard culturel. Toujours pour permettre aux artistes de s’épanouir davantage, le ministre Paul Hounkpè a décroché à leur profit auprès du Chef de l’Etat deux milliards de francs Cfa déjà inscrits au budget général de l’Etat exercice 2016. Ainsi, de trois milliards de francs Cfa, la cagnotte du Fonds d’aide à la culture passe à 5 milliards de francs Cfa. De nombreux projets de développement avec la Chine ont été lancés. Certains ont même déjà permis à quelques jeunes béninois de bénéficier des bourses de voyage pour la Chine.

L’artisanat…

 En ce qui concerne l’Artisanat, Paul Hounpkè s’est engagé, comme dans les autres secteurs précédents, à faire sa promotion et ceci, à travers le Salon national de l’artisanat (Snab). Ceci aura permis aux participants, notamment les artisans béninois, d’exposer à la face du monde leurs créations et de contribuer à la valorisation des produits locaux.

 Valoriser les tenues traditionnelles

 Le ministre pense habituer tous les Béninois aux tenues traditionnelles, en commençant par les cadres de son département ministériel. Il a souhaité, en effet, que chaque lundi matin pour le cérémonial des couleurs, ils s’habillent en pagne localement fabriqué.

 Le Tourisme…

 Dans le cadre du tourisme, Paul Hounkpè a fait de ses nombreuses descentes dans les départements de l’Atlantique, du Littoral, du Mono, du Couffo, de l’Atacora et de la Donga, notamment sur les différents sites touristiques pour faire l’état des lieux afin de trouver des solutions adéquates pour la valorisation de ces derniers. Le ministre, au cours de la 21è Assemblée générale de l’Organisation mondiale du tourisme organisée à Medellin en Colombie, a vanté les richesses touristiques du Bénin.

 Valentine Bonou Awassi