Spread the love
hervé h.
Ministre Hervé Hèhomey

« A l’endroit de toute la population, je voudrais préciser qu’un aéroport qui est en chantier, n’est pas un lieu accessible au public. N’importe qui ne vient pas dans un aéroport, surtout un aéroport en chantier, qui n’est pas encore en exploitation, et donc pas ouvert au public. Il m’a été rendu compte que le lundi dernier (15 août) l’ancien président de la République est venu sur ce site. C’est une visite totalement irrégulière. Et cette visite ne devra plus se répéter. La visite d’un aéroport est soumise à une autorisation des autorités compétentes. Nous ne voulons plus assister à une telle visite qui ne répond à rien. C’est un comportement….qui n’est pas sérieux. Je profite de vos caméras et micros pour signifier à Monsieur Yayi Boni qu’il ne doit plus mettre pied sur ce site. Je vous prie de transmettre ce message à monsieur Yayi Boni qu’il ne doit plus mettre pied sur ce site. Ce n’est pas encore ouvert au public…A la récidive, nous allons lui appliquer la rigueur de la loi. Il se serait comporté comme un vil individu et nous allons le traiter comme un vil individu.

Si monsieur Yayi Boni a encore de l’énergie, moi je lui conseille d’utiliser cette énergie pour nous aider à payer les spoliés de Icc-services. Il n’a qu’à utiliser cette énergie à nous aider à retrouver monsieur Urbain Dangnivo. Il n’a qu’à utiliser son énergie à nous aider à régler les scandales scabreux qui se sont déroulés sous son régime. Et qu’il nous laisse travailler. Il a laissé un pays en déliquescence. Et nous sommes en train de travailler à relever le pays.

Je voudrais rassurer les sages que le Gouvernement a pris déjà des mesures. Le commandant du Groupement nord est déjà instruit et les autorités militaires à divers niveaux sont déjà instruites pour que ce site soit maintenu en sécurité. Tout contrevenant sera traité avec la dernière rigueur, fut-il ancien président.

Mes chers compatriotes ! Cet aéroport est financé par le budget national. C’est financé par l’argent de tous les Béninois. Cet aéroport n’appartient pas à Yayi Boni. C’est l’argent de tous les Béninois, vous et moi. C’est notre aéroport. Ce n’est pas l’aéroport de Yayi Boni. Qu’il ne s’immisce plus dans la gestion de cet aéroport. Depuis le 20 mars, Boni Yayi n’est plus président de  la République. Et il ne sera plus président…Il faut lui dire d’aller s’asseoir. On nous avait dit qu’il a un champ de coton. Je lui conseille d’aller dans le champ de coton. C’est le moment d’aller au champ…Chères populations ! Le Gouvernement tiendra parole. Nous avons montré déjà que nous savons tenir parole.

Concernant la route Parakou-Djougou, je vais effectuer bientôt une visite spéciale sur cette route-là. Mais déjà, nous allons faire une petite séance avec l’entrepreneur. Nous allons également visiter la route Bétérou-Tchaourou-Frontière du Nigéria que nous construirons. C’est un projet du Gouvernement Talon. Nous allons visiter les chantiers de traversée et contournement de Parakou…Chères populations ! C’est votre Gouvernement. Nous sommes avec vous et vive le Nouveau Départ. »