Spread the love
federation
Le ministre des Sports Oswald Homéky et le président du Cnos-Bénin Julien Minavoa ont procédé à la coupure du ruban

Comme annoncé depuis quelques jours, les Fédérations sportives du Bénin disposent désormais de leur siège. Ce vœu nourri par le Comité national olympique et sportif du Bénin (Cnos-Bénin) est devenu réalité. Le bâtiment dénommé « Maison des Fédérations sportives » a été officiellement inauguré hier jeudi 28 décembre 2017. Il s’agit d’un immeuble situé dans l’un des quartiers huppés de Cotonou, la Haie vive. C’est en effet un bâtiment de caractéristiques ré de chaussée plus deux niveaux totalement peint en blanc, immatriculé 800, mis donc à la disposition des Fédérations membres du Cnos-Bénin ne disposant pas de siège. Il leur permettra de jouir d’un meilleur confort pour mieux accomplir leur mission mais aussi et surtout vient en réponse à l’exigence de l’adresse physique, l’une des conditions pour les Fédérations pour obtenir des subventions de l’Etat. Cette initiative du Cnos-Bénin intervient à un moment crucial puisque les Fédérations ayant leur siège au stade de l’amitié Général Mathieu Kérékou ainsi qu’au Cnos-Bénin avaient été déjà sommées de libérer les lieux en vue des travaux de réfection du stade qui démarrent bientôt. C’est donc avec beaucoup de joie que les différents présidents de Fédérations sportives présents à la cérémonie de mise en service de la maison des Fédérations sportives ont accueilli le joyau. Ils en ont félicité le Cnos-Bénin qui par la voix de son président Julien Minavoa a annoncé d’autres initiatives et projets en cours au profit des Fédérations sportives. Sur place d’ailleurs, un chèque de 5.600.000 francs Cfa a été remis à la Fédération béninoise de boxe (Fbb) pour lui permettre de se doter d’un deuxième ring aux normes des galas internationaux de l’Association internationale de boxe amateur (Aiba). Présent à la cérémonie, le ministre du Tourisme, de la Culture et des Sports, Oswald Homéky, a promis qu’à côté du Cnos-Bénin, le gouvernement jouera aussi sa partition pour le rayonnement du sport béninois.

Derrick Cakpo