Spread the love
wildaf
Les partenaires médicaux à la cérémonie de remise de matériels

Le Centre intégré de prise en charge des victimes de violences basées sur le genre du Chd /Borgou vient d’être soulagé. De d’équipements et de consommables médicaux a été remis à l’unité  sanitaire, hier mardi 9 mai 2017 par l’Ong« Médecins du monde suisse », en partenariat avec Wildaf-Bénin.
Très sensibles aux problèmes d’équipement au Chd-Borgou, les Ong« Médecins du monde suisse » et Wildaf Bénin sont allées à Parakou avec des lots de matériels pour la prise en charge des victimes de violences basées sur le genre. Entre autres,  le Centre intégré de prise en charge des victimes de violences basées sur le genre du Chd /Borgou a reçu des kits médicaux, une armoire de rangement, des lits et consommables médicaux. L’Ong internationale « Médecins du monde suisse »a pris l’engagement de régler les coûts liés aux différents cas de prise en charge présentés par le Cipec-Parakou à travers un fonds d’aide des victimes logé dans ledit centre. Le geste est hautement apprécié par tous les responsables du Centre hospitalier départemental du Borgou. Ils ont pour mission de veiller à l’application de cette prise en charge, de déterminer le coût moyen de ladite prise en charge. Pour la délégation de « Médecins du monde suisse » représentée par Elena Mélani, il s’agit d’un fonds pilote qui pourrait être augmenté s’il est utilisé  de façon efficace et efficiente à l’endroit des victimes. Selon Adam Hamma Djibril, représentant du Directeur du Chd-Borgou, c’est une action qui soulage le centre et qui vient à point nommé. Il a aussi rassuré les partenaires d’une prise en charge collégiale des victimes dont le règlement financier sera désormais adressé à « Médecins du monde suisse ».

Alexis Ogoubi
(Stag Borgou-Alibori)