Spread the love

vlcsnap-2017-11-16-16h58m31s144Zéro cas de citoyen non enrôlé dans sa localité. C’est le défi que s’est lancé le CA Nathanaël Sokpoekpe et son conseil d’arrondissement. C’est à travers une tournée d’explication et de sensibilisation que le Chef de l’Arrondissement de Hèvié Nathanaël Sokpoekpe appelle ses concitoyens à sortir massivement pour se faire enrôler pour le compte du Recensement Administratif Initial à Vocation d’Identification de la Population (RAVIP).

 En effet, démarré depuis le mercredi 1er novembre2017, le recensement suscite beaucoup d’engouement dans l’arrondissement de Hèvié en dépit de toutes les controverses politico-technique et de la polémique dont fait objet dudit recensement. Selon Nathanaël Sokpoekpe, Il n’est pas question que les béninois restent en marge de la dynamique du développement que le gouvernement ayant à sa tête le président Patrice Talon veut insuffler au pays. C’est pourquoi, l’homme qu’il convient d’appeler le taureau de Hèvié a dans une démarche pédagogique et dans un langage accessible aux citoyens démontré les avantages que procure la carte RAVIP à son porteur, lesquels avantages passent d’abord par l’attribution d’un numéro d’identification personnel à chaque béninois. Nathanaël Sokpoekpe et son équipe, disposent d’une semaine pour convaincre et amener les populations de tout l’arrondissement de Hèvié et ses environs à contribuer sensiblement à la réussite de l’opération, en se faisant enregistrer par les agents recenseurs. Il a par ailleurs fait constater que le RAVIP à travers sa carte qui portera un Numéro Personnel d’identification NPI pour chaque béninoise et pour chaque béninois, est la solution à une kyrielle de problèmes auxquels se trouvent confrontés les jeunes et les femmes. « Cet outil ambitionne doter notre pays d’un registre communal des populations et d’un registre national des populations. Cette volonté du gouvernement du Président Patrice TALON, s’inscrit en droite ligne de la révolution technologique qui s’impose à tous les États et nations qui aspirent a un développement harmonieux, face aux enjeux des générations présentes et futures », a-t-il fait remarquer. Un acte républicain du CA qui entre en ligne de compte avec les idéaux du chef de l’État, Son Excellence Patrice TALON qui entend placer le Bénin dans le concert des pays développés. Il a invité les béninois à dépassionner le débat que suscite Cette opération. « Le Ravip est administratif et le demeure. La Lepi est électoraliste et le demeure. Cette décision de la cour ne change rien au Ravip qui continue son petit chemin de recensement » a t’il fait savoir. Faisant allusion aux difficultés que traversent actuellement les béninois, le chef d’arrondissement estime que nulle pierre ne peut être polie sans friction, et nul homme ne peut parfaire son expérience sans épreuve. C’est pourquoi il invite les uns et les autres à s’armer de courage, afin d’aider le président Talon à opérer véritablement le changement pour lequel les béninois ont opté pour l’avènement de la Rupture.

Jokvien Tchobo