Spread the love

poissons-morts-riviereLes résultats partiels des prélèvements effectuées sur le lac Toho après la mort de milliers de poissons ne permettent pas encore d’en élucider les vraies causes. ce qui certain selon le directeur du laboratoire central de contrôle de la sécurité sanitaire des aliments, ce cours d’eau n’a pas été contaminé par des pesticides, en tout cas pas par l’une des 4 grandes familles utilisées au Bénin. Face à la presse ce mardi 29 mai 2018, Kisito Chabi Sika a expliqué que d’autres analyses sont toujours en cours pour faire la lumière sur la situation. Selon le directeur, la possibilité d’une intoxication aiguë par contamination chimique venant d’une source endogène au lac par infiltration souterraine n’est pas exclue. Le lac est toujours sous surveillance et les dispositions sécuritaires restent en vigueur selon le directeur départemental de la pêche du mono Euric Guidi.resultats

Marcus Koudjènoumè

 resultats1