Spread the love

Ils étaient nombreux à répondre à l’invitation des responsables de l’Alliance soleil. Presque toutes les personnalités et sensibilités politiques du Bénin étaient là, sauf celles soutenant le régime de Yayi Boni. Dans leurs interventions, ils n’ont pas caché leur position face à cette initiative.

coffi-nagoMathurin Coffi Nago, président du parti Upd-Gamesu :

Au nom de l’Upd-Gamesu, Mathurin Coffi Nago a profité de cette tribune pour dénoncer la médiocrité, la mauvaise gouvernance et les différents maux qui minent le régime actuel.: « Il faut choisir des hommes de qualité pour composer une équipe nationale. Privilégions les gens de qualité et évitons la médiocrité dans le choix des méthodes, des actions et des politiques. Il faut encourager et féliciter toutes initiatives de regroupement car, elle simplifie et clarifie le paysage partisan et idéologique de notre pays. Elle signifie une maturation politique dans notre pays. C’est un saut qualitatif. Nous devons même faire plus et aller au-delà des coalitions primaires. Nous devons favoriser les regroupements caractérisés par une même vision. Ensemble avec certains d’entre vous, nous avons initié une expérience de regroupement : Fcbe. Mais cette alliance est inachevée par faute de ceux qui n’y croient pas et pensent que leurs intérêts politiciens conjoncturels ne s’y trouvent pas. Comme l’a dit quelqu’un, on est riche de ce qu’on est et non de ce qu’on a. Il est inutile de vouloir amasser ici, sur terre, de l’argent. Nous vous soutenons pour ce que vous êtes et ce que vous envisagez ».

Wabi Fagbémi, du Parti du renouveau démocratique (Prd) :

« Que cette reconstitution…permette de corriger les conséquences du multipartisme. Il faut aller plus loin dans le processus d’unité, pas contre un homme, mais contre un système. Que cette reconstitution du paysage politique permette de corriger les conséquences néfastes du multipartisme »

gastonGaston Zossou, ancien ministre de Kérékou :

« Cette alliance a le devoir d’atteindre ses objectifs. Le régime du président Yayi Boni est caractérisé par le régionalisme. Je prie chacun, à son niveau, de travailler contre cela »

 golouEmmanuel Golou, de l’Union fait la Nation :

« Ce que vous êtes en train de faire, c’est ce qui est souhaité. Nous serons des concurrents bientôt pour les élections locales et législatives. Nous souhaitons des combats sains. Nous vous demandons de travailler sur deux chantiers à savoir la cohésion et la démocratie au niveau du continent. Ce sont des chantiers permanents sur lesquels nous devons tous travailler. Pour l’année 2015, une quinzaine d’élections s’annoncent en Afrique. Nous souhaitons que cela se passe dans la paix. »

gbianGénéral Robert Gbian :

« Je m’engage fermement pour le soutien de l’Alliance Soleil ainsi que tous mouvements ou alliances politiques dont le seul but est d’harmoniser le processus de paix et de garantir la cohésion nationale. La politique pour moi est avant tout l’esprit d’harmoniser l’union, la solidarité et la cohésion ; pour conduire à un développement durable au seul bénéfice de son peuple le Bénin, j’ai fait le serment de garantir la sécurité et la paix de mon peuple, et pour moi, ce serment est celui de toute une vie auquel jamais je n’y dérogerai pas ».

Léhady Vinagnon Soglo, président de la Renaissance du Bénin :LEHADY-S

« La famille du soleil vient de s’élargir. La création de cette alliance traduit la volonté de s’élargir. Restons mobilisés pour les combats présents et futurs. Les principes démocratiques doivent être la boussole dans la gestion d’un pays. »

nattaThéophile Nata, ancien président de la Haac président d’honneur de l’alliance Ipd :

« C’est une bonne initiative, mais les acteurs politiques doivent penser à mieux faire en ne créant pas que des regroupements régionaux. Nous vous connaissons. Nous savons qui vous êtes, vous trois. Moïse Mensah, c’est Mono-Coufo, l’Atlantique-littoral etc. Et moi, le nord…Ipd c’est le nord et le sud. Faisons des regroupements du genre pour être crédible. Cela fait bientôt 20 ans que notre alliance existe et nous préparons un congrès. Votre soleil compte 14 rayons seulement ; ce qui veut dire qu’il y a de la place encore. Quand on regarde les bases des regroupements qui se font, on doit s’interroger. Il faut diversifier les regroupements ».