Spread the love
charlestoko
Le maire Charles Toko

Les filles et fils des communes de la 8ème circonscription électorale du pays étaient samedi 29 avril dernier à Nikki-Kparou à Parakou,  pour le congrès constitutif de leur association dénommée  « Domarou Ka Barouka ». Cette asso-ciation de développement a reçu le soutien indéfectible du maire de la munici-palité de Parakou, Charles Toko.

Lutter contre les maux qui entravent le développement des fils  et filles de  Tchaourou, N’Dali, Pèrèrè et Parakou. C’est ce qu’ambitionne l’association de développement « Domarou Ka Barouka »,  qui signifie en langue nationale Bariba bénédiction et bonheur. A en entendre les déclarations du Secrétaire général de cette association, des actions hardies seront menées fondamentalement contre la marginalisation et la discrimination de ces localités,  mais aussi contre la déscolarisation, le trafic d’enfants, les mariages forcés, les grossesses non désirées, le viol et les violences faites aux femmes, l’alcoolisme, l’exode rural et l’immigration vers le Nigéria. Amadou Arouna Chabi Yari a également précisé que l’association intervien-dradans les domaines de délivrance des actes de naissance, la scolarisation, l’alphabétisation, l’eau potable, l’assainissement, les centres de santé, la sécurité, l’élevage et l’agriculture. Pour relever ces défis, l’association compte d’ores et déjà sur le gouvernement et son chef, le Président Patrice Talon. Engagés et déterminés,  les membres de cette association pen-sent atteindre cet objectif, en sensibilisant leurs communautés et en accompagnant surtout le gouvernement du Nouveau départ dans ses reformes pour le développement durable du Bénin. La marraine de cette noble initiative, Mariam Chabi Talata épouse Zimé est très reconnaissante à l’endroit du maire Charles Toko et du ministre Sacca Lafia pour leurs contributions à la tenue de ces assises. « En se mettant ensemble pour le bonheur de tous, les membres de Domarou Ka Barouka ont compris que c’est dans l’entraide, la bienfaisance, la solidarité, l’amour du prochain que nous pouvons nous élever, et nul ne peut être heureux seul», a affirmé Mariam Talata. Pour le Chef du 2ème arrondissement de Parakou représentant le maire, il n’y a pas de meilleure vie que celle en association et l’homme n’est rien sans les hommes. Moustapha Orou Gankou a pris l’engagement, au nom de la municipalité de Parakou, d’accompagner les actions de Domarou Ka Barouka qui, selon lui, est la première association en matière de développement à s’étendre sur toute la 8ème circonscription électorale.
 
Hervé M. Yotto
 (Br Borgou-Alibori)