Spread the love

Osons la relève 1Le mouvement « Osons la Relève » veut qu’on l’associe aux activités entrant dans le cadre des préparatifs du congrès constitutif du parti Union progressiste. Vignilé Fotohoun et Elysée Kakpo Nassi, premiers responsables de ce mouvement basé dans le département du Zou ne sont pas d’accord avec ceux qui organisent la naissance du futur parti à Bohicon. Ils ont manifesté leur mécontentent lors d’une réunion tenue le samedi 24 novembre 2018 à l’hôtel La Majesté de Bohicon. D’après les déclarations de Vignilé Fotohoun, il n’est pas normal qu’en cette veille des élections, certains responsables politiques du Zou se permettent d’écarter des mouvements qui s’activent sur le terrain pour que le bloc Progressiste ratisse large. Au niveau de leur mouvement, ils se sont rencontrés pour retenir certaines actions à mener pour se faire entendre s’ils continuent d’être écartés des préparatifs du congrès. En effet, une rencontre des forces politiques, membres de l’Union progressiste en cours de formation, a eu lieu le 22 novembre 2018 pour échanger les préparatifs du congrès qui s’annonce. Mais tous les mouvements n’étaient pas représentés. Elysée Kakpo Nassi et ses camarades n’ont pas du tout aimé cette attitude qui n’unit pas la famille politique du Président de la République dans le Zou.

FF