Spread the love

Le ministre d’EtaAbdoulaye-Bio-Tchanét chargé du développement Abdoulaye Bio Tchané a animé ce jeudi 15 mars 2018 une conférence de presse pour faire le point des négociations entre gouvernement et syndicats. La requête des enseignants sur la rétrocession des défalcations sera transmise au conseil des ministres une fois la reprise du travail constatée. C’est la proposition du gouvernement à la sortie des négociations hier mercredi. Une rencontre qui n’a pas connue la signature par les secrétaires généraux du relevé de conclusions des discussions. Les responsables syndicaux ont indiqué que la rétrocession des défalcations est une question préjudicielle à la reprise du travail. Pourtant plusieurs concessions à plus d’un milliard de franc ont été faites du côté du gouvernement pour que les cours reprennent s’est désolé Abdoulaye Bio Tchané. A en croire le ministre, le gouvernement s’est engagé pour la signature de six arrêtés d’application du statut particulier des enseignants et à même consenti l’augmentation du montant de la prime de craie ainsi que celui des indemnités de documentation. Il poursuit en notifiant que d’autres progrès ont été réalisés dans les secteurs de la santé et de l’éducation sur la liste des revendications des partenaires sociaux pour l’application des arrêtés. « Cette position est surprenante quand on ne peut faire d’une condition préjudicielle ce qui n’est pas un droit » déclare Abdoulaye Bio Tchané qui invite les travailleurs à reprendre le travail et à la reprise des négociations.

Marcus Koudjènoumè