Spread the love

abdoulaye-bio-tchaneLes négociations entre le gouvernement et les Centrales et Confédérations syndicales ont pris fin jeudi 17 mai 2018 à Cotonou. La seule fausse note est la non-signature du relevé des conclusions, reportée pour la session prochaine.

La signature du relevé des conclusions des négociations qui devrait sceller le pacte entre le gouvernement et les syndicalistes n’a pas été effective hier. Cependant, d’importantes avancées ont été enregistrées. C’est ce qu’il faut retenir de l’intervention du ministre d’Etat, Abdoulaye Bio Tchané, à la fin de la session. Dans le secteur éducatif, le principal sujet est l’application du Statut particulier. A la demande des syndicalistes, le gouvernement a promis de signer six arrêtés d’application de ce statut. Ce faisant, un budget additionnel d’un milliard a été alloué aux enseignants pour le compte de cette année 2018 et d’un milliard et demi pour l’année prochaine. « C’est l’incidence financière qu’entraînera la décision du gouvernement à la demande des syndicats de prendre des mesures pour le paiement effectif des enseignants vacataires. » les mêmes avancées ont été enregistrées au niveau du supérieur. Ainsi, rapporte le ministre d’Etat Bio Tchané, « un accord a été trouvé au niveau sectoriel, comme ce fût le cas aux ministères de la justice et de la santé ». Le point a été fait dans les autres Ministères, notamment aux Ministères de l’agriculture, de l’économie numérique et des infrastructures.

Mohamed Yasser Amoussa

(Stag)