Spread the love

img-AntQuatre sur cinq membres de l’Agence nationale de traitement (Ant) ont prêté serment ce mercredi 29 juin 2016 à la Cour d’appel de Cotonou. Ils ont en effet été nommés par décret n°2016-364 pris en Conseil des ministres le 15 juin dernier. Des  serments dont a pris acte le président Félix Dossa. Il s’agit de Jean Claude Ahouanvoébla, régisseur général adjoint, chargé de la planification des opérations et de la formation, d’Issiakou Souleymane responsable chargé de l’administration du réseau et des programmes informatiques, de la maintenance et de la veille technologique, de Sèna Quenum, responsable chargé du développement des bases de données, de l’analyse et de l’audit et de Djibril Labou Amadou, responsable chargé de la logistique, du matériel et du budget. Le cinquième membre, du nom de Bonaventure Gangnon, régisseur général,  n’a pu prêter serment parce que hors du territoire national pour des raisons de santé. Les membres installés ont un mandat de cinq ans renouvelable une fois. L’Agence nationale de traitement tire sa légitimité du Code électoral au titre de l’article 223 qui stipule qu’elle assure l’informatisation et le traitement des données du fichier électoral.

Léonce ADJEVI