Spread the love
serge trinite soglo
Serge Trinité Soglo fustige la médiation du Cnosb

La verve et la qualité de son discours devant les hommes des médias ce mercredi 4 avril 2018 à Cotonou, explique sa colère contre ce qu’il considère comme une ‘’grosse machination’’. Selon les dires du président élu de la Fédération béninoise de tennis de table, Serge Trinité Soglo, le président sortant battu aux élections le 17 février 2018, multiplierait des actes de blocage en vue d’empêcher le nouveau bureau exécutif de la Fédération béninoise de tennis de table d’accomplir la mission pour laquelle il a été élu. Ce qui s’explique par le blocage des comptes de la Fédération. Et la goutte d’eau qui a fait déborder le vase, selon Serge Trinité Soglo, est cette réunion convoquée ce mardi 3 avril 2018 par le président du Comité national olympique et sportif béninois (Cnosb), Julien Minavoa. Au cours de ladite réunion, ce dernier a demandé au bureau exécutif élu de se retirer et de laisser le bureau conduit par Ferdinand Sounou poursuivre son aventure à la tête de la Fédération, une procédure de règlement ayant été enclenchée. La Confédération africaine de tennis de table aurait fait cette demande après avoir reçu les plaintes du président sortant et d’un délégué qui n’a pu participer aux travaux du congrès électif du 17 février. Pour Serge Trinité Soglo, une crise artificielle montée de toutes pièces et conçue de gros fils a été méthodiquement créée au lendemain de son élection à la tête de la Fédération béninoise de tennis de table. C’est d’ailleurs pour dénoncer une telle injustice qu’il a décidé d’informer la presse béninoise et l’opinion publique. Il entend se battre par tous les moyens légaux pour que justice soit faite.

 Corneille Gohonou