Spread the love

GREVEL’Union nationale des syndicats des travailleurs du bénin (Unstb) et le syndicat national des enseignants de la maternelle (Synaem) projettent d’organiser un sit-in de protestation à la primature le mercredi 20 janvier prochain et une grève de 72 heures sur toute l’étendue du territoire national à partir du 1er Février. Et pour cause, le non respect des négociations à la primature le 26 Août 2015 relatives aux conclusions de l’atelier de validation sur l’étude et l’État des lieux de l’éducation de la petite enfance. L’annonce a été faite à travers une motion rendue publique ce samedi 09 Janvier 2016 par le Secrétaire général de l’UNSTB. (Lire ci-dessous l’intégralité de la motion).
MOTION DE SIT-IN ET DE GREVE DE L’UNSTB ET DU SYNAEM AU PREMIER MINISTRE
Monsieur le Premier Ministre,
L’UNSTB et le SYNAEM ont organisé à la Bourse du Travail un atelier de validation des conclusions de l’étude sur l’état des lieux de l’éducation de la petite enfance le mardi 22 décembre 2015 ;
En validant les conclusions de ladite étude, les participants à l’atelier ont constaté avec beaucoup d’amertumes et d’indignations que les préoccupations majeures des enseignants de l’école maternelle objet des négociations à la Primature le 26 août 2015 sont restées sans solution et ce, malgré les engagements et la volonté affichés des autorités de la Primature, du MEMP, du Ministère chargé du Travail et de la Fonction Publique, du Ministère chargé de l’Economie et des Finances à l’occasion desdites négociations.
Ainsi les autorités ci-dessus citées, et plus particulièrement celles de la Primature n’ont pas respecté à ce jour les conclusions des négociations du 26 août 2015 ci-après déclinées :
la mobilisation de ressources pour accélérer les travaux de reversement dans le cadre d’une commission spéciale délocalisée créée par le conseil des Ministres ;
la reconnaissance du BEPC aux éducateurs et éducatrices titulaires de ce diplôme au moment du reversement en 2009 ;
Vu qu’à ces préoccupations restées insatisfaites malgré les engagements pris à cet effet par les autorités de la Primature et du MEMP, il faut ajouter d’autres préoccupations non moins importantes que sont :
la prise en compte dans la signature des nouveaux contacts, du corps des éducateurs/éducatrices conformément au décret n°2015-593 du 21 novembre 2015 portant Statuts particuliers des corps des personnels enseignants de l’enseignement du premier degré ;
le changement de corps aux anciens éducateurs reclassés comme des préposés administratifs ;
le paiement sans délai des salaires aux agents contractuels de l’Etat (ACE) promotion 2014 ;
Vu tout ce qui précède, et constatant que les autorités de la Primature et du MEMP n’ont pas respecté les engagements pris par elles à l’issue des négociations du 26 août 2015 ;
L’UNSTB et le SYNAEM après en avoir délibéré, décident de ce qui suit :
un sit-in sera organisé à la Primature le mercredi 20 janvier 2016 à 15 heures si jusque là rien n’est fait par les autorités concernées ;
une grève d’avertissement de 72 heures sera déclenchée par les deux organisations syndicales le lundi 1er février 2016 sur toute l’étendue du territoire national ;
En tout état de cause, le Gouvernement en général et le Premier Ministre en particulier seront tenus responsable des déconvenues qu’engendrerait le pourrissement de la situation.

Cotonou, le 09 janvier 2016
Le SG/UNSTB Le SG/SYNAEM
Emmanuel ZOUNON
Hector FANOU