Spread the love
dakpè-sossou
La succession de Dakpè Sossou pose problème

La mairie de Lokossa essuie, depuis quelques semaines, de nombreux ennuis. Depuis la démission du maire, Dakpè Sossou, les conseillers communaux des Forces démocratiques unies (Fdu) et leurs opposants politiques des Forces cauris pour un Bénin émergent (Fcbe) n’arrivent pas à accorder leurs violons non seulement sur le choix des Chefs d’arrondissement (Ca) d’Agamè et de Koudo, mais aussi sur le choix du nouveau maire de Lokossa.

Réunis hier jeudi 13 août 2015 dans l’enceinte de la mairie de Lokossa, ils n’ont pas pu élire ni le maire de la commune, ni les Ca d’Agamè et de Koudo. En effet, c’est par une mésentente entre les autorités préfectorales et les conseillers communaux que la séance a démarré. Si, pour les représentants de la préfecture, c’est l’élection des Chefs d’arrondissement d’Agamè et de Koudo qui doivent se tenir avant celle du nouveau maire, pour les conseillers communaux, c’est plutôt l’inverse. Ces derniers estiment que c’est le maire qu’ils doivent élire d’abord avant de désigner les deux chefs d’arrondissement. De discussions en discussions, ils ont fini par s’entendre. Mais, malgré cela, ils n’ont pas pu aller aux termes de leur volonté. A l’entame de la séance, trois candidats se sont présentés pour briguer le poste de premier responsable de la mairie. Il s’agit de l’actuel Premier adjoint au maire, Valère Dogué, du Directeur de cabinet de Dakpè Sossou, Pierre Awadji et d’un autre candidat en la personne de Nicholas Kouyè. A la suite du vote qui s’est soldé par un échec, les Fdu, bien que majoritaires, n’ont pas pu imposer leur candidat. Le Directeur de cabinet, Pierre Awadji a remporté 9 voix contre 8 pour le premier adjoint au maire, Valère Dogué, 1 voix pour le 3ème candidat, Nicholas Kouyè, et un bulletin nul. Au total, les voix ont été émiettées et aucun des candidats au poste de maire n’a pu avoir la majorité des voix. Face à cette situation, l’élection a été reportée à une date ultérieure.

 Claude Ahovè

(Br Mono-Couffo)