Spread the love

RbnvLe Rassemblement des Béninois pour une nouvelle vision (Rbnv) a tenu une assemblée générale samedi 28 avril 2018 à Bohicon. Occasion pour la Conférence départementale du Zou du parti d’apprécier l’actualité nationale et de renouveler le soutien du Rbnv au président Patrice Talon.

La gouvernance Talon continue d’épater les leaders politiques. Par l’entremise d’une assemblée générale tenue samedi 28 avril 2018 à Bohicon, la Conférence départementale Rbnv du Zou a apprécié la lutte engagée par le chef de l’Etat contre la corruption et la prédation des maigres ressources de l’Etat. Elle a déclaré son soutien indéfectible au leader charismatique du régime du Nouveau départ. Par ailleurs, la Conférence départementale Rbnv du Zou a formulé quelques motions et recommandations au gouvernement. Au terme des travaux de son assemblée générale en effet, la Conférence a encouragé et félicité le gouvernement pour son sens du dialogue en ce qui concerne la gestion de la fronde sociale. Dans le même registre, elle a demandé au gouvernement de poursuivre les négociations pour mettre fin définitivement aux mouvements de grèves intempestives qui nuisent au pays et hypothèquent durablement les efforts de développement. Toutefois, la conférence a lancé un appel à tous les syndicats à privilégier le dialogue et à mettre un terme définitif au cycle de grèves perlées qui paralysent l’administration et mettent à rude épreuve tous les efforts de développement du gouvernement. Concernant les réformes, la conférence a encouragé le gouvernement à poursuivre et achever l’ensemble des réformes indispensables pour le développement socio-économique du pays. De même, elle a demandé à l’Exécutif et au Parlement d’accélérer les reformes au niveau du système partisan pour une meilleure gouvernance politique. Pour ce qui concerne l’emploi des jeunes et la promotion de la femme, la conférence Rbnv du Zou a félicité le gouvernement pour les efforts engagés dans le cadre du plein emploi des jeunes tout en lançant un appel à toute la jeunesse pour privilégier le choix de l’auto-emploi gage de réussite et d’épanouissement. Sur ce plan, elle a demandé au gouvernement de trouver un mécanisme de facilitation de l’accès au financement bancaire pour les jeunes porteurs de projets d’entreprises. Les participants à l’assemblée générale ont également recommandé au gouvernement du Nouveau départ de multiplier les rencontres avec toutes  les couches socio-professionnelles du pays en vue d’une meilleure compréhension  des enjeux de développement du pays, de la nécessite des réformes indispensables pour le décollage socioéconomique et culturel du Bénin. Ils ont exhorté le gouvernement à accélérer la mise en œuvre du projet Arch, véritable outils social d’autonomisation des femmes, de crédit et d’assurance aux plus pauvres.

Au terme de l’assemblée générale, un bureau de 25 membres de la coordination départementale provisoire a été mis sur pied.

 

Odi I. Aïtchédji