Spread the love

CrietLa première session criminelle de la cour de répression des infractions  économiques et du terrorisme au titre de l’année 2019 débute ce lundi 8 avril 2019. Cinq dossiers sont inscrits au rôle de cette session. Il y a par exemple cette affaire d’escroquerie aggravée ayant fait plus de 600 victimes. On pourrait avoir aussi une idée de la suite de l’arrestation de Modeste Toboula, ex préfet du département du Littoral qui selon le conseil des ministres est impliqué dans une affaire domaniale. Il est reproché à Modeste Toboula d’avoir par un arrêté du 12 mars 2018, levé les mesures d’interdiction des travaux de lotissement de Fiyégnon 1, et permis l’attribution par le géomètre, de plusieurs parcelles à diverses personnes ; lui-même le préfet, ayant bénéficié de trois parcelles, d’une superficie totale de 533 m2, enregistrées au nom d’un proche parent. Le mis en cause a été placé sous mandat de dépôt, le mercredi 20 février 2019, après une audition devant le procureur spécial de la Criet.

Marcus Koudjènoumè