Spread the love
YAYI-BILAN
Le président de la République a prononcé son discours avec émotion

La plénière du lundi 28 décembre 2015 a été consacrée à la présentation du discours du chef de l’Etat, Yayi Boni, sur l’état de la Nation. Au-delà d’un bilan de dix années de gestion du président Yayi à la tête de l’Etat béninois, ce discours, selon nombre d’observateurs, n’a pas pris en compte les problèmes réels auxquels le Bénin est confronté actuellement.

Le chef de l’Etat, Yayi Boni, a partagé avec les représentants du peuple ses sentiments d’adieu car, en lieu et place d’un discours d’orientation, l’on a assisté simplement à un discours de regret et de travail inachevé. Pendant près de deux heures, Yayi Boni s’est évertué à faire le bilan de dix années à la tête du Bénin, un bilan très mitigé qui malheureusement, n’a pas pris en compte les réels maux qui minent la nation béninoise. Mis à part les infrastructures routières qui ont eu une bonne place dans ce bilan, la lutte contre la corruption et l’insécurité grandissante restent encore des maux qui minent le Bénin. S’agissant de l’arsenal juridique mis en place par l’Assemblée nationale, parlant de la loi portant lutte contre la corruption et les infractions connexes, le chef de l’Etat a fait remarquer que rien n’a bougé. Car, pour lui, malgré ce dispositif institutionnel, les progrès n’ont pas été à la hauteur des attentes. Il se pose alors la question de savoir s’il s’agit d’un manque d’efficacité des institutions béninoises ou d’une insuffisance de moyens. Abordant le volet sécuritaire, le chef de l’Etat a juste attiré l’attention des représentants du peuple sur le fait que la sécurité a, de nous jours, une dimension régionale du fait de la mondialisation du crime et qui appelle à la dynamisation de la coopération régionale. Aucune proposition concrète n’a été faite sur ce point. Pendant ce temps, les Béninois sont tués en cascade dans le pays. En définitif, le président Yayi Boni est venu faire ses adieux à la représentation nationale, parce qu’il a dit être très heureux de l’expérience faite à la tête du Bénin pendant dix ans.
 Thobias Gnansounou Rufino
(Br Ouémé-Plateau)