Spread the love

Agbenonci Kofi AnnanLe ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, Aurélien Agbenonci s’est rendu hier à Accra (Ghana) pour prendre part aux obsèques de l’ancien Secrétaire général de l’Organisation des Nations-Unies, Kofi Annan qui se déroulent ce jeudi.

A la tête d’une délégation, le chef de la diplomatie béninoise réitéra les condoléances du chef de l’Etat, le président Patrice Talon et du peuple béninois, au peuple ghanéen et à la famille de l’illustre disparu. M. Agbénonci va rendre un dernier hommage à « un diplomate d’exception qui a œuvré sans relâche pour la paix et le bien-être de l’humanité ». « J’ai perdu un père, un chef, un mentor. Homme d’exception et de vision, il a permis aux jeunes fonctionnaires compétents d’accéder à des postes de haut rang à l’Onu », a indiqué le ministre Agbénonci lors de la signature du cahier de condoléances, lundi 27 aout 2018, à l’ambassade du Ghana près le Bénin. « J’ai été profondément honoré quand il m’a fait confiance en me nommant jeune Coordonnateur-Résident en République du Congo en 2003 », a-t-il témoigné. Pour le chef de la diplomatie béninoise, Kofi Annan a été « une source d’inspiration pour tant de personnes dans le monde ». « Son sens de dignité, sa droiture et sa discrétion vont nous manquer énormément », a-t-il regretté. Lors d’une cérémonie d’hommage à Cotonou le vendredi 24 aout, le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération M. Aurelien Agbénonci a déclaré que Kofi Annan « vivait le drapeau bleu comme une vocation ». Décédé le 18 aout 2018 à Berne en Suisse à l’âge de 80 ans, Kofi Annan, Prix Nobel de la Paix, reste le premier Africain subsaharien ayant assumé la plus haute fonction au sein des Nations-Unies.

 Source : Ministère affaires étrangères