Spread the love

Modeste-Toboula-1050x600Le préfet du littoral, Modeste Toboula, ne veut pas certaines constructions en matériaux précaires aux abords de la route des pêches, au niveau de la plage de Fidjrossè. Par un communiqué en date du 6 juillet 2018, Modeste Toboula a déploré l’occupation anarchique par certains promoteurs de débits de boissons ou autres établissements de loisirs des abords de la route des pêches qui y installent des constructions en matériaux précaires et en prenant la chaussée comme des airs de stationnement des motos. Pour le préfet, tout cela empêche la viabilisation de la zone et la mise en œuvre des activités prévues dans le cadre du projet ‘Route des Pêches’’. Modeste Toboula demande par conséquent aux promoteurs qu’ils disposent de 72 heures à compter du 6 juillet pour procéder, à l’enlèvement volontaire de leurs installations.   «   En tout état de cause, toute personne qui refuserait de s’exécuter dans ce délai y sera contraint par la force publique », a averti le préfet Modeste Toboula.

Léonce Adjévi

FB_IMG_1531055665241