Spread the love

marai bonUne délégation de l’Ong « Solidarité mondiale » de Belgique (Wsm), a effectué, mardi 26 juin 2018, une descente au Centre de formation professionnelle en Couture (Cfpc) sis à Djeffa dans la Commune de Sèmè-Podji. Elle a procédé à la remise d’équipements à la Coopérative des entrepreneurs maraîchers d’Agblangandan.

« Echanger avec les apprenants afin d’apprécier les avancées, mais aussi les défis pour un bien-être des jeunes sans emploi pour leur assurer une protection sociale ». C’est l’objectif de la visite effectuée par l’Ong « Solidarité mondiale » de Belgique (Wsm) au Centre de formation professionnelle en couture. Au cours de cette rencontre, l’Ong a  partagé avec les apprenants du centre sa vision axée sur le travail décent à travers la protection sociale. Selon le coordonnateur du Mouvement des travailleurs chrétiens du Bénin, Emile Ahissou, il est également à retenir que l’Ong Solidarité Mondiale (Wsm), est là pour assister les jeunes à la formation et à l’employabilité. Selon Ilère Ngongang, gestionnaire de programme Afrique de l’Ouest à « Solidarité mondiale », l’Ong a entamé ce programme sur la protection sociale depuis juillet 2017, et une année après sa mise en œuvre, il était bien de rencontrer le mouvement des travailleurs chrétiens pour échanger avec les bénéficiaires. Il a salué le travail abattu par les responsables de ce centre et exhorté les apprenants au sérieux et au travail bien fait. Après cette étape, la délégation s’est ensuite rendue  sur le site de la coopérative des entrepreneurs maraichers d’Agblangandan, où elle a procédé à la remise d’équipements de travail à ces derniers. Cette action, d’après Ilère Ngongang, vient appuyer les jeunes entrepreneurs qui ont tout perdu suite aux pluies diluviennes de l’année dernière. C’est une descente qu’apprécie à sa juste valeur le coordonnateur du mouvement des travailleurs chrétiens du Bénin, Emile Ahissou qui, au nom des bénéficiaires, a déclaré : « Cela donne une certaine visibilité par rapport  à d’autres centres du milieu et témoigne de notre engagement dans ce secteur d’aider les jeunes à entreprendre et s’auto-installer ». Il convient de rappeler que le  Centre de formation professionnelle en couture (Cfpc)  a été  mis en place en 2006. Il est dirigé par le Mouvement des travailleurs chrétiens du Bénin (Mtcb) et vise à aider les jeunes sans emploi à sortir de la précarité et de la pauvreté.

Léonce Adjévi