Spread the love
lawson-severine
Sévérine Lawson

Les cas de décès de personnes impliquées dans des dossiers où l’Etat doit faire valoir ses droits sont de plus en plus récurrents. C’est le constat relevé par l’Agent Judiciaire du Trésor (Ajt) Sévérine Lawson ce mercredi 05 Août 2015 au cours d’un procès du défunt Damase Gnansounou, fonctionnaire de la poste du Bénin et présumé auteur d’un détournement de deniers publics.

Mis sous mandat de dépôt le 16 janvier 2004, et ayant bénéficié d’une liberté provisoire le 28 mai 2006, Damase Gnansounou qui devrait comparaitre ce mercredi 05 Août 2015 ne répondra présent que dans le séjour des morts où il séjourne depuis le 12 Avril 2013. Jadis, chef centre télécommerce à l’Office des Postes et Télécommunications de Porto-Novo où il était chargé de la gérance des cartes Télé plus, Nasuba et Temsa et responsable des cabines, un contrôle au niveau de son service avait révélé un déficit de 13 412 765 F CFA. Dans ce énième dossier impliquant des auteurs de détournement décédés, Sévérine Lawson n’est pas allée du dos de la cuillère pour dire ses impressions : « Souvent, les auteurs des détournements sont indisposés ou morts. Ce qui ne permet plus ces derniers temps à l’Etat de rentrer dans ses fonds ». Elle a donc souhaité que les affaires du genre soient rapidement libérées afin de préserver les intérêts ou droits du contribuable.

Inès Zounnon