Spread the love

malèhossou

La fondation Malèhossou et l’ONG Amour ont initié une conférence de presse ce mercredi 8 mars 2017 au sujet de la vente des faux médicaments au Bénin. El-Hadj Yacoubou Malèhossou a salué la détermination du chef de l’Etat, Patrice Talon et de son gouvernement à mettre fin à ce commerce illicite dans les marchés du Bénin. « Nous remercions le gouvernement de Patrice Talon, qui a sauvé nos paisibles populations qui étaient exposées en achetant des faux médicaments vendus dans nos rues et marchés ». Tout en demandant au gouvernement d’être ferme dans ce qui est fait jusque là afin de décourager les vendeurs qui s’adonnent à ce type de commerce, il n’a pas manqué de faire des recommandations. Il s’agit entre autres de mettre en place une commission pour contrôler les médicaments vendus dans les centres de santé publics comme privés et que ces médicaments soient effectivement livrés par le centre d’approvisionnement  des pharmacies avec preuves à l’appui. El-Hadj Yacoubou Malèhossou souhaite la réconciliation des deux bureaux de l’ordre des pharmaciens du Bénin par le président Patrice Talon pour la bonne marche de la lutte contre la vente des faux médicaments. La proposition de l’ouverture de nouvelles pharmacies dans les villes reculées pour que les médicaments en pharmacie soient accessibles à tous a été également faite. La fondation Malèhossou et l’ONG Amour ont imploré la clémence du chef de l’Etat pour que grâce présidentielle soit accordée aux commerçants et commerçantes enfermés dans les prisons par les juridictions. « Mais, il faut avant leur sortie, leur faire signer des engagements afin qu’ils ne récidivent pas » ont-ils ajouté.

 

Léonce ADJEVI