Spread the love

15Les vendeuses et vendeurs du marché Missèbo sont mécontents. Réunis au sein de la coordination des comités d’action des usagers des marchés du Bénin (Cocumab), ils clament leur ras-le-bol face aux actions du préfet Modeste Toboula. A la bourse du travail ce vendredi 18 novembre, Ils ont tenu un sit-in de protestation pour s’opposer à l’opération de marquages des boutiques. Par la voix de la présidente de la coordination des comités d’action des usagers des marchés du Bénin (Cocumab) ils exigent la levée sans délai  des barrières érigées à l’entrée des marchés et qui ralentissent leurs activités commerciales. Ils protestent également contre l’arbitraire 3dans le marquage de leurs baraques et exigent l’arrêt immédiat desdits marquages. 4Ils demandent enfin au préfet Modeste Toboula de se rapprocher des chefs quartiers, de la mairie et des usagers  des marchés afin de définir les conditions d’assainissement et des sécurisations des marchés.

Léonce ADJEVI