Spread the love

forum-jpg-2L’université d’Abomey-Calavi abrite du 12 au 14 octobre prochain la première édition du Forum science  et entreprise pour l’innovation et le développement.  L’initiative vise notamment à faire connaître les potentialités de la recherche béninoise. En prélude à l’évènement, une conférence de presse a été initiée ce mercredi 5 octobre par les organisateurs pour expliquer les tenants et aboutissants dudit forum.

Les résultats de la recherche restent encore mal valorisés et leur impact sur la vie des populations béninoises, la modernisation de l’administration et l’accroissement de la production industrielle demeure insuffisant. C’est conscient de cette réalité que la Direction nationale de la recherche scientifique et de l’innovation Dnrsi en collaboration avec l’Institut de  recherche pour le développement Ird-France et le Centre international de recherche agronomique pour le développement Cirad a jugé opportun de l’organisation du 1er Forum science et entreprise pour l’innovation et le développement.  L’objectif final à l’issue des trois jours que vont durer les activités entrant dans le cadre de ces échanges est de créer un début de partenariat entre trois différents groupes que sont les chercheurs, les entreprises les partenaires techniques et financiers. Selon l’enseignant Innocent Bokossa, directeur de la Dnrsi, le prochain forum science  et entreprise pour l’innovation et le développement est important d’autant plus que la science dispose de solutions adaptées pour relever les défis sociétaux, économiques, environnementaux et technologiques alors que les acteurs socioéconomiques disposent d’outils pour soutenir la recherche scientifique. Pour la représentante de l’Ird, Lauriane Guyot, ledit forum fera une large part au partage d’expériences concrètes de collaborations entre chercheurs et entrepreneurs. Ce qui devra permettre la création de partenariats public-privé destinés à dynamiser l’innovation et le développement. « C’est une première que le monde universitaire veuille s’ouvrir à celui des entreprises, nous accompagnons l’initiative puisqu’il ne peut avoir développement durable si chacun doit rester dans son camp » a déclaré en substance Cosme Zinsou du conseil national du patronat du Bénin Cnpa. Souaïbou Gouda, conseiller technique de la ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique a rassuré du soutien de Marie Odile Atanasso. Le 1er forum science  et entreprise pour l’innovation et le développement réunira du 12 au 14 octobre prochain plus de 200 personnes. Il est ouvert à tout le monde et débutera par une conférence inaugurale qui va aborder l’histoire de la recherche au Bénin. Enjeux et défis des recherches, place de la femme dans l’entreprise en Afrique seront  entre autres termes qui seront débattus.

Marcus Koudjènoumè