Spread the love
homeky
Le ministre des sports galvanise les Ecureuils cadets

En prélude au match Bénin-Côte d’Ivoire du dimanche prochain comptant pour le 2è tour aller des éliminatoires de la Can U17, le ministre des Sports, Oswald Homéky, a rendu visite aux Ecureuils cadets, mercredi dernier, au stade de l’amitié Général Mathieu Kérékou de Cotonou. Accompagné de tout son staff, le patron des sports est venu apporter le soutien de tout le gouvernement aux jeunes Ecureuils. « Mon rôle est de créer les bonnes conditions pour que vous nous donniez un bon résultat dimanche. Vous avez le soutien de tout le gouvernement (…) », a-t-il lancé aux joueurs qui venaient de conclure la séance d’entraînement de l’après-midi. Le ministre a profité de cette visite pour parler de son programme pour la promotion du football à la base. Il a promis que dans l’optique de faire des jeunes, l’espoir du football béninois dans l’avenir, les meilleurs de tous départements seront  sélectionnés, regroupés et suivis de près pour assurer une relève de qualité. A sa prise de parole, le sélectionneur des Ecureuils cadets, Edmé Codjo, après avoir remercié le ministre, a promis faire de son mieux pour l’emporter contre la Côte d’Ivoire. « Le ministre a été clair. Nous jouerons sur nos forces dimanche prochain. Il a retracé tous les plans qu’il faut mettre en place pour contourner l’équipe ivoirienne. Ce qui est certain, ça ne va pas s’arrêter en si bon chemin, il va falloir construire la maison à partir de la fondation pour ne pas attendre la veille des évènements pour commencer la préparation. Voilà un ministre qui vient de nous donner une leçon de football. C’est à nous de la réciter. Nous ferons tout pour que la fête soit belle dimanche », a-t-il laissé entendre. Même sentiment chez le capitaine, Youssouf Assogba, qui au nom de ses coéquipiers, a aussi promis la victoire au peuple béninois.

La Fbf n’est pas associée !

Pour ce match décisif, l’entrée au stade sera libre et gratuite. Par ailleurs, le président de la République, Patrice Talon, pourrait effectuer le déplacement pour accompagner les protégés d’Edmé Codjo. Autre précision importante : c’est le ministère des Sports qui organise le match. Le Comité exécutif de la Fédération béninoise de football (Fbf) prétendu élu le 10 juin n’est donc pas associé.

Corneille Gohonou