Spread the love

cour-cotonou28 dossiers inscrits pour le compte de la première session de la cour d’assise de la cour d’appel de Cotonou. C’est du moins ce qui ressort du point de presse tenu hier matin à Cotonou par le procureur général Gilles Sodonon. Le but de cette session est d’examiner le cas des prévenus afin que des décisions de justice soient prises en leur endroit.

Du 9 mars au 10 avril, les populations sont invitées à assister aux audiences de la première session de la cour d’assises de la cour d’appel de Cotonou. 54 accusés seront défendus soit par des avocats commis d’office, soit par ceux qui ont voulu recourir à leurs services. Plusieurs dossiers seront étudiés. Au nombre de ceux-ci, nous pouvons citer : les affaires de coups mortels, d’assassinat, de complicité d’assassinat, de séquestration, de pratique de charlatanismes, d’empoisonnement et de détournement de deniers publics. En ce qui concerne les dossiers de viols sur mineures, Gilles Sodonon a affirmé que la cour ordonnera le huis clos lorsque le besoin se fera sentir.

Judith Rolande CAPO-CHICHI