Spread the love

MARIE-3Les  fidèles chrétiens catholiques du Bénin et du monde entier célèbrent ce lundi 15 Août 2016, la fête de l’Assomption de la Vierge Marie, Mère du Christ. A cette occasion, nous nous sommes intéressés à sa signification,  et la place qu’occupe de la Vierge Marie dans l’Eglise Catholique Romaine. Nous avons rencontré à cet effet le Père Ezéchiel SINGBE, vicaire sur la Paroisse Sainte Trinité d’Avotrou. (Lire ci-dessous l’intégralité de l’entretien)

Matinal : Qu’est-ce que la fête de l’Assomption ?

Père Ezéchiel SINGBE: Du Latin « assumere » qui signifie prendre, enlever, l’Assomption est la fête qui célèbre la gloire de Marie avec Dieu au terme de sa vie terrestre. L’Assomption signifie que Marie, après sa mort a été enlevée en son corps et en son âme de la vie terrestre pour entrer dans la vie en Dieu.

 Quelle est l’origine de cette fête ?

 Déjà entre le VI et le VIIe siècle, la date du 15 Août a été choisie en Orient par l’empereur Maurice pour commémorer l’inauguration d’une église dédiée à la Vierge Marie montée au ciel. Mais c’est précisément au XXe siècle que le Pape Pie XII a défini le dogme de l’Assomption de la Vierge Marie. Ainsi, le 1er Novembre 1950, Pie XII définissait le dogme en ces termes : « Nous affirmons, nous déclarons, et nous définissons comme un dogme divinement révélé que l’Immaculée Mère de Dieu, Marie toujours Vierge, après avoir achevé le cours de sa vie terrestre , a été élevée en corps et en âme à la gloire céleste ».

 Quelle est la différence entre la fête de l’ascension de Jésus-Christ et l’Assomption de la Vierge Marie ?

 L’ascension qui signifie « monter » célèbre la montée de Jésus vers son Père, 40 jours après sa résurrection comme nous l’exprime bien les évangiles (Luc 24,50-51). Quant à l’Assomption qui signifie « enlever », elle est un dogme. Elle signifie qu’au terme de sa vie terrestre, Marie a été enlevée en son corps et en son âme au ciel.  Alors que Jésus est monté au ciel, Marie a plutôt été élevée dans la gloire du ciel. L’Ascension a des sources scripturaires (Mc 16,19). Quant à l’Assomption, elle est un dogme c’est-à-dire une vérité de foi définie par l’Eglise.

 Quelle est la place de la vierge Marie au sein de l’Eglise Catholique ?

 Au nombre des 7 paroles de Jésus sur la croix, nous notons celle-ci : « Femme, voilà ton fils «  (Jn19, 26). En devenant ainsi la mère du disciple bien aimé, Marie demeure la mère de tout chrétien, la Mère de l’Eglise. Médiatrice de toutes grâces, Marie  intercède pour nous auprès de son Fils Jésus-Christ. Pour St Louis Grignon, Marie de Montfort, Marie est le chemin le plus court qui mène à Jésus. Marie a donc une place privilégiée au sein de L’Eglise.

 Pourquoi précisément la personne de la Vierge Marie ?

 Elle a été choisie parce qu’elle est la mère du sauveur, la mère donc de Jésus-Christ et lorsque nous adorons le fils, on ne peut rejeter la mère. Marie a été pour que le sauveur vienne au monde.

Quelle est la spiritualité de cette fête ?

 En méditant le 4è mystère glorieux qui porte sur l’Assomption de la Vierge Marie,  nous demandons comme fruit du mystère la grâce d’une bonne mort. Par l’Assomption, Marie nous précède dans le Royaume de Dieu et nous rassure de son intercession auprès de son Fils Jésus qu’elle rejoint pour l’éternité :… Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous, pauvres pécheurs, maintenant et à l’heure de notre mort. Amen

 Aujourd’hui, c’est la fête de l’Assomption. Comment est-ce que le fidèle Chrétien catholique doit-il commémorer cette fête ?

 Je pense qu’à la fête de l’Assomption, c’est une journée chômée par l’Etat et le chrétien n’a donc pas de raison  pour ne pas aller à la messe. C’est donc une fête d’obligation et en tant que telle, le Chrétien est invité à aller à la messe pour célébrer Marie. Je pense que c’est la plus belle  manière de célébrer la fête de l’Assomption.

Propos recueillis et Transcris par Léonce ADJEVI