Spread the love

justice 2018La Direction des affaires juridiques et du contentieux  (Dajc) de la mairie de Parakou a expliqué,  à la faveur d’un point de presse qu’elle a organisé,  le processus ayant abouti à l’arrestation d’un prétendu géomètre qui gruge les populations de la cité des Koburu. C’était le jeudi 05 juillet 2018 dans les locaux de ladite  mairie.

La  justice a mis la main sur un faux géomètre qui opère illégalement dans le quartier Tourou Goro-Bani dans le premier arrondissement de Parakou. Le mis en cause se fait passer pour un géomètre et offre ses services aux innocentes populations auprès de qui il a déjà perçu des frais d’état des lieux. Informé d’un tel coup, la réaction de la mairie de Parakou ne s’est pas fait attendre. Elle  a aussitôt déposé  une  plainte contre ce faussaire  au Tribunal de première instance de Parakou. Placé sous mandat de dépôt et jugé, le faux géomètre a été condamné à 24 mois d’emprisonnement dont trois ferme et 21 assorti de sursis. Mais comment a-t-il réussi à convaincre ses premières  victimes ? «Son mode opératoire était fort simple. Il avait connaissance des travaux de lotissement suspendus à Tourou Goro-Bani situé dans le 1er arrondissement. Il s’est arrogé le titre de géomètre avec un cabinet qu’il a ouvert pour les besoins de sa forfaiture. Sans aucune autorisation de la commune de Parakou, il a appelé le public à venir payer les frais d’état des lieux dans le cadre d’un lotissement dont lui-même s’est attribué l’exécution», a expliqué Haminou Mama Ibrahim, Directeur des affaires juridiques et du contentieux de la mairie de Parakou. Il ne fallait pas longtemps pour qu’une équipe de la mairie se déplace pour aller vérifier les informations reçues. Dans cette mission, le pot aux roses a été découvert.  «Le géomètre n’est qu’un faux. Il n’est ni géomètre expert, ni topographe. Mais  il percevait des fonds auprès des populations innocentes dont le seul péché est de vouloir sécuriser leurs parcelles », a ajouté le Dajc. A en croire Haminou Mama Ibrahim,  l’interpellation  de ce prétendu géomètre  est un signal fort lancé par la mairie qui met en garde toute personne qui agirait désormais de la sorte. Il a par la suite invité la population à la vigilance.

 Zéphirin Toasségnitché

(Br Borgou-Alibori)