Spread the love

pendjariLes gardes faunes ont mis la main, la semaine dernière, sur deux braconniers spécialisés dans la chasse des pachydermes dans le Parc national de biosphère de la Pendjari. Les deux braconniers arrêtés en plein centre de la zone dite Bondjagou située au Sud-est du parc, détenaient sur eux deux ivoires d’un éléphant femelle qu’ils venaient d’abattre de même que son rejeton. Ces chasseurs professionnels avaient également sur eux, deux fusils et des minutions. Ces deux braqueurs séjournent actuellement à la prison civile de Natitingou en attendant leur procès. Dans ce même parc de la Pendjari, les exploitants forestiers font leur loi au vu et au su des gardes faune. Des brèches sont ouvertes çà et là dans le parc de la biosphère de Pendjari par des hommes munis de tronçonneuses qui, selon nos sources, bénéficient de la protection de certains responsables corrompus du parc. Ces exploitants forestiers seraient actuellement en surnombre dans le parc national de la biosphère de la Pendjari et coupent tout sur leur passage.

P. O.