Spread the love
homéky14Pour ce test grandeur nature, le ministre des Sports, Oswald Homéky, a sorti le grand jeu. Avec l’appui de l’Etat-major général des armées et surtout de la garde républicaine remarquable à l’entrée du stade, le jeune ministre a montré qu’il est capable de réussir là où certains ont lamentablement échoué (un match organisé par l’ancien ministre Safiou Idrissou Affo a fait deux morts, ndlr). En effet, l’entrée au stade était libre et gratuite. On pouvait même craindre une grosse affluence du public. Mais Homéky a très tôt anticipé avec les écrans géants installés dans les alentours du stade. Son dispositif a aussi répondu présent pour empêcher certains divorcés sociaux de semer le trouble dans une enceinte en fête. La bousculade qu’il a eue à l’une des entrées du stade n’est pas de son fait. Le laxisme d’une catégorie des forces de l’ordre a été d’ailleurs relevé par les médias. De toutes les façons, la situation a été maîtrisée à la suite de l’intervention de l’autorité. On retient donc que le ministre Homéky a réussi son test. Le président Patrice Talon peut compter sur ce jeune dynamique ministre des sports pour atteindre ses objectifs dans le domaine du sport.
NA